Je respire donc je suis

j'ai testé la méthode MBSR

« Allez viens ma fille, on s’inscrit » j’avais dit oui pour faire plaisir à ma mère. et puis en fait… évidemment, je l’ai fait pour moi!

 

QUOI?

MBSR ça veut dire Mindfull Based Stress Reduction. Ma mère et moi avons donc participé à un stage qui s’est déroulé sur 8 semaines à raison de 2h30 chaque mardi soir, ainsi que des exercices à pratiquer au quotidien, dont une séance de 45min env. nous avons aussi fait une journée sans parole, à l’issue de laquelle j’ai pris ce selfie. il m’a fallu plusieurs heures pour redescendre de mon nuage. quelle expérience!

 

COMMENT?

être pleinement conscient, ça s’apprend. Le stage est soutenu par de multiple supports, écrits, exercices, poèmes, partage etc… il est surtout guidé par diverses séances de méditation (assise, debout, immobile, en mouvement….). la méditation MBSR nous invite à ressentir plus consciemment ce que le corps ressent, notamment via le souffle. la grosse révolution, c’est de sortir de la pensée. penser, quand on est stressé, n’est pas bon. d’une certaine manière, plus je pense… moins je suis! j’avais déjà suivi des cours de méditation mais ne comprenais pas; on me disait « faîtes le vide dans votre tête » et j’avais envie de dire « bah justement je vois pas comment ». et là, on apprend à le faire, et si une pensée revient, c’est juste normal, on peut juste le noter, et revenir à la méditation. tout se fait simplement, doucement et avec bienveillance. sans jugement.

 

POURQUOI?

C’est vrai, pourquoi méditer ou même être pleinement conscient? la méditation est une pratique dérivée du bouddhisme. les neurosciences se sont penchées sur le sujet de manière non religieuse car on a constaté que les moines pratiquant la méditation avaient des parties du cerveaux surdéveloppées par rapport à des cerveaux normaux. si je me souviens bien l’hypophyse, notamment responsable de la sécrétion d’une hormone anti-stress est hyper développée. on apprend donc que la pratique de la méditation permet de réduire efficacement le stress.

Des études ont aussi prouvé que l’on est plus heureux à faire des choses en pleine conscience, ne serait ce que se brosser les dents, qu’en rêvant à refaire le monde, quand bien même ce monde serait beau et parfait.

 

SUIS JE MOINS STRESSEE DEPUIS?

Alors je n’ai pas de leçon à donner sur le stress, car je suis plutôt à fleur de peau. plus qu’un agenda débilement trop plein auquel faire face, des clients de partout (c’est cool ça), des mails à n’en plus finir, le téléphone etc, je suis d’une nature hyper-sensible et donc sujette à beaucoup d’émotions. ce qui n’est pas toujours simples à gérer.

en même temps, ce stage m’a permis de « redescendre » plus vite. beaucoup plus vite. j’ai appris que je n’étais pas réduite à mes pensées, même si souvent, je peux m’y identifier. s’il y a un stress, qui chez moi se manifeste par des cogitations sans fin, je peux stopper la spirale, me raccrocher à mon souffle. qui lui est toujours là. quoiqu’il arrive, si mon cerveau flanche, il me reste mon corps. quoiqu’il arrive, je respire!

bref, pour vous dire que ce stage m’a énormément apporté. qu’effectivement, je n’arrive pas à me poser quotidiennement pour faire ma méditation de 45 minutes, mais que toutefois, j’en fais 3-4 fois par semaine et que surtout j’arrive, parfois, en dehors de ces séances « bloquées », dans la vie normale, à développer une meilleure présence à l’instant présent.

De même, tous ces moments entre deux rdv, dans le métro, ou tout simplement à marcher, à faire à manger, et bien j’arrive, parfois, à méditer. je me suis rendue compte que ces moments étaient des moments habituellement remplies de pensées, mais que je ne produisais pas de Pensée, plutôt des ruminations, des to do sans fin que l’on se passe dans la tête, etc, voyez vous ce que je veux dire? eh bien ces moments que j’accordais inconsciemment à disons le, du stress, j’arrive maintenant à le dédier à de la pleine conscience. sentir le vent, les vêtements, le pied qui s’aplatit sur le sol, avoir un contact direct avec les choses me remplit d’avantage que tout ce qui pouvait se passer « là-haut ». D’une certaine manière, je me demandais comment j’allais, avec cette vie déjà trop pleine, pouvoir accorder du temps à la méditation. ce qui se passe est inverse puisque je « vis » d’avantage depuis que je médite. suis je claire?!

finalement, j’ai reçu ça comme un cadeau. un cadeau offert par ma mère, mais que je continue à me faire à moi-même, en prenant soin de moi, pour moi. je ressens oui, beaucoup de gratitude.

 

GOODIES

Inken, l’une des 2 personnes à délivrer le cours que j’ai suivi, nous a même fait un enregistrement de méditation guidée (nous en avons reçu 4 différentes pendant le stage pour faire nos médiation quotidiennes « at home »). c’est rien que pour nous. comme ça vous pourrez essayer. ça ne dure que 20 minutes mais je trouve ça super et l’en remercie de tout mon coeur. C’est par ici en bas de page! Essayez et vous me direz!

j’espère que cela vous a intéressé. j’ai mille choses à dire encore sur ce sujet mais peut être le ferais je en com.

je vous souhaite à tous une très très belle journée.

Il y a 2 années / Bouche 28 commentaire(s)

28 commentaire(s)

  • ôôôô que oui ma belle Maï ça m’a intéressé.
    Tu m’as fait rire avec le « faites le vide…mais comment on peut faire le vide ? », c’est tellement ça. J’ai fait de la méditation avec le yoga et à l’époque ça m’avait apporté++++, j’étais une stressée de la vie pour un rien, toujours un truc dans ma tête.
    J’ai arrêté TOUT. Et je vois la différence, le stress qui arrive, la peur…. J’écouterai dès ce soir.
    Merci Maï tu es super 😉

  • Ce soir, je rentre dans ma sixième semaine du programme MBSR. Notre journée en silence a eu lieu ce dimanche et m’a fait tellement de bien. J’y ai vécu un vrai beau moment de sérénité et de liberté.
    C’est aussi interpellant de constater que, à ce stade, nous ne sommes pas tous au même niveau, chacun son rythme, chacun son histoire, chacun sa résistance, ses luttes silencieuses au fond du corps, chacun sa méfiance et ses bleus au coeur.
    Désamorcer la réponse automatique, accepter l’inconfort, comprendre que « je ne suis pas mes pensées » sont pour moi des apprentissages fondamentaux qui me rendent plus forte jour après jour. Et vivante, surtout, terriblement vivante.

    Je te souhaite le meilleur pour la suite, je suis certaine que le bénéfice de ces huit semaines restera ancré en toi pour longtemps. Oui, même dans les tempêtes.

    Belle journée :)

  • Bonjour Mai !
    Je suis également une grande stressée de la vie, angoisses due au travail, à la fatigue et à mon inconscient torturé… Je cherchais un moment pour me détendre, un moment je dis bien, car avant même de trouver une technique pour prendre soin de moi, je ne prends pas le temps, et c’est une de mes nouvelles résolutions : prendre le temps, arrêter de tout reporter à plus tard lorsque cela concerne mon bien-être et faire des vraies pauses, pas toujours facile à avoir dans ce monde de brutes :)
    Est-ce que tu as déjà essayé la sophro ? Est-ce que tu penses que c’est très différent de la méthode que tu décris ici ? J’aimerais en effet me pencher sur la question et compléter par un petit cours de Yoga hebdomadaire… Merci de partager tes expériences avec nous, je trouve cela important de rappeler qu’il faut prendre le temps, le ralentir s’il nous échappe et ne pas faire de concessions là dessus.

    Bonne et heureuse journée. Bizz !

  • C’est inspirant. Lorsque tu avais posté ta journée de silence sur instagram j’avais été interloquée. Au meme moment, la soeur d’une amie revenait d’une semaine complete de silence en groupe, elle ne trouvait pas vraiment les mots pour en parler. Ca avait l’air fort!
    Je vais me pencher sur tout ça, merci pour la séance enregistrée au passage! Je suis à la fin de mes exams, je passe ma derniere soutenance cet apres midi, puis ce sera le grand saut dans le monde « adulte » de la recherche d’emploi etc. Je crois que méditer va m’aider dans cette traversée stressante et angoissante.
    Merci!

  • Ce que tu décris c’est exactement ce que je ressens quand je tricote. D’ailleurs c’est prouvé scientifiquement que le tricot a les mêmes vertus que la méditation et active les mêmes zones du cerveau. Ça protège même de la maladie d’alzheimer :)

    • merci! je trouve ça tellement révolutionnaire de me dire que nous ne sommes pas réduits à nos pensées! et que cette découverte puisse en plus m’aider à prendre mieux soin de moi, c’est la cerise sur le gâteau!
      mille bises

  • « me raccrocher à mon souffle. qui lui est toujours là. quoiqu’il arrive, si mon cerveau flanche, il me reste mon corps. quoiqu’il arrive, je respire! » la somatothérapeute que je suis est ravie à la lecture de ce post !!!!!
    Je suis super contente pour toi que tu aies pu découvrir tout cela, tu vas commencer à écouter ce que ton corps te dit, et mettre ton mental au service de ton corps (plutôt que l’inverse) c’est génial :)

  • Super !! J’avais entendu parler de ce stage, mais tu m’as vraiment convaincue : dès que j’ai les moyens, je fonce.
    Entre temps, j’ai trouvé un truc génial pour la méditation au quotidien : ça s’appelle headspace (getsomeheadspace.com), c’est un site web + appli, qui offre des programmes de méditation guidées au quotidien. 20mn par jour. Idéal pour un réveil en douceur. Au début, il y a un programme d’apprentissage, très bien fait. Ca fait seulement un mois que j’ai commencé ça, mais je sens déjà ma vie s’alléger. Quelle libération !

  • Alors là oui, tu es tout à fait claire !! Je pratique aussi la méditation du bouddhisme tibétain depuis des années, mais finalement comme toi, je prends de plus en plus conscience que l’on peut poser son esprit en toutes circonstances, simplement être conscient du moment présent. C’est quelque chose d’infiniment précieux en effet car cela nous rend non seulement heureux, mais bien plus présent avec les autres !
    Je vais regarder ton lien de suite !!
    Bises

  • j’avais commencé le yoga car au delà de ses vertus « physiques » (souplesse, musculation, étirement etc…), j’avais envie d’une activité qui me permette de me retrouver, d’écouter mon corps et de méditer en quelque sorte…
    malheureusement je n’y suis pas encore arrivée, au contraire, c’est dans ces moments de calme intense que je pense à mille choses, à ce que je vais manger le soir, que j’ai oublié de faire telle chose etc…
    personnellement (et encore à ce moment précis où je t’écris) je sens cette petite boule de stress au ventre qui me dit que j’ai encore 15 000 trucs à faire, qu’il faut que je n’oublie rien, je jongle entre des informations professionnelles, personnelles. Internet est mon outil de travail et j’adore l’utiliser mais en même temps qu’est ce que c’est intrusif… Je vois tellement de choses qui m’intéressent en une journée, je lis presque tout ce que je peux, mais vite et du coup j’oublie, vite aussi… on ne prend pas assez le temps de s’écouter, d’assimiler, de se laisser aller. on court après le temps. ton expérience est vraiment intéressante et ça donne envie de prendre le temps. je vais essayer de m’écouter un peu plus et de contrôler ce stress, d’éviter de vouloir tout anticiper. finalement tout est dans la tête et il faut arrêter de tout remettre sur le dos de notre vie quotidienne et/ou parisienne…:)
    merci de nous apprendre toutes ces choses et j’ai bien hâte d’écouter les 20 mn de méditation guidée !

  • 100% en phase avec toi ! j’ai commencé la méditation il y a 5 ans et je peux dire que ma vie a changé : je sais d’avantage ce que je veux, je cogite beaucoup moins (j’étais une usine à cogitation) et ça me donne parfois des petites bouffées de bonheur.
    J’essaie de méditer tous le jours, mais c’est pas gagné, surtout quand je suis méga stressée, difficile ces jours là de se poser (d’ailleurs quand je suis comme ça j’essaie de courir, j’ai remarqué qu’avec la fatigue on entre dans un état médidatif). Je m’aide de temps en temps avec l’application sur iPhone HeadSpace qui est vraiment bien. Ah oui, et visiter une expo me met aussi dans cet état.
    Je rêve de ta journée silencieuse ! Je ne sais pas si tu as entendu parlé du dîner en silence qui a eu lieu à l’Electric ? J’y serai bien allée si c’était pas si cher.
    Je regarderai ce soir ta formation et écouterai ta méditation. Merci pour ce partage !

  • C’est sûrement une bonne chose de se réserver des temps dans la semaine pour faire ce genre d’exercice et améliorer son bien-être et sa disposition vis-à-vis des autres. Mais c’est bien aussi de penser à changer le monde même si ça génère du stress, des frustrations, de la tristesse… !

    • merci pour vos commentaires.
      oui, nous avons fait du yoga aussi lors de ce stage et 2 des 4 méditations sont faites de yoga. j’en avais fait avant mais ne comprenais pas. j’enchainais les exercices mais continuais à vagabonder intérieurement. ma liste de cours, ce qu’il fallait faire avant demain etc. l’approche MBSR est de faire la méditation à travers le yoga. donc finalement on fait du yoga pas pour etre plus souple ou plus musclé mais pour apprendre à ressentir le corps (dans l’effort), et à plus présent à lui. ca n’a plus rien à voir.
      concernant les changements du monde, il faut je pense être dans l’action plus que dans la réflexion. à moins que cela mène justement à un plan d’action. réfléchir au monde parfait ne le change pas… du tout! si?!
      mille bises

  • On oublie que notre pensée est liée au corps, enfin « incarnée » quoi … ce que l’on oublie car on fait toujours une coupure entre ce qui relève du corps & ce qui relève de la pensée !!!

  • merci de ton partage, je pratique régulièrement la méditation à ma façon en enclenchant une musique dédiée qui me met dedans comme un état réflexe et sinon chaque jour je fais un soin reiki je me reconnecte à moi en apposant mes mains sur différentes parties de mon corps et je sens la détente qui se fait, la respiration qui se pose, s’amplifie et c’est un outil que je suis ravie de partager au travers des soins que je donne
    je vais de ce pas regarder le lien

  • Cet article me parle bcp. Merci!!
    Je suis une angoissée, une stressée, je me prend la tête pour un Rien et rumine bcp. Sur les mauvaise expériences, sur ma relation avec ma mère.. Sur bcp trop de négatif. J’ai fait un travail sur moi, du yoga, je me suis intéressée au bouddhisme et j’ai découvert l’astrologie aussi.. Mais même si j’ai bcp appris, je reste coincée sur ce stress qui me pourri parfois la vie. J’essaie de me concentrer sur ma respiration, de changer mes énergies mais c’est dur sans vrai guide et les cours de méditation sont hors de prix dans le coin..

  • houlàlà je lis ton dernier com…et j’ai l’impression d’entendre mon prof de yoga « penser à l’instant présent…ressentir son corps ». J’avais fait aussi du yoga ahstanga il y a 5 ou 6 ans qui n’avait rien à voir avec ce que j’ai fait dernièrement. Je comprends mieux en te lisant pourquoi je me sentais mieux en sortant des cours…j’avais cette impression que cela me correspondait mieux, comme quoi la perception d’une autre personne m’est aussi indispensable pour mieux comprendre…ahahaha
    bises et bonne journée

  • merci pour ce partage d’expérience, je teste ça ce soir 😀
    toujours bon à prendre d’être un peu plus « aware » comme le pense JCVD.

    merci daz pour le link sur fb 😉

  • J’aurais bien besoin de savoir méditer…. je suis incapable d’arrêter de penser même 2 secondes.
    Je rumine beaucoup, je ne vois plus beaucoup de positif pour le moment.
    Je vais aller voir ton lien, merci

  • tres TRES interessant !!! et jsuis tres TRES intéressée :) parce que moi aussi, qd j’entends « faites le vide ds votre tete », j’ai limite envie de rigoler … alors que là, apparemment, t’apprends à gerer le bazar qui circule à 100 à l’heure ds ta tete, justement 😉

    je vais aller regarder ça, merci ♥

  • Il est très touchant ton témoignage et recoupe tellement notre expérience perso et les retours que nous avons dans les groupes MBSR que nous avons animé…

    Spéciale dédicace pour toi… utilisée par Jon Kabat Zinn le fondateur de MBSR dans l’une de ses méditations, cette phrase issue d’un proverbe Navajo :

    « May you walk in beauty, may you and all beings near and far walk in beauty… »

    Elle te va si bien cette phrase à toi, ta démarche et finalement à nous tous…

    Dominique from http://www.pleinementconscient.com

  • J’ai beaucoup aimé ton article et tout ce que tu nous fait partager. Merci.

    J’ai eu il y a quelques jours une formation sur la gestion du stress. Et je suis étonnée de tout ces messages qu’on peut recevoir sur le stress. L’intervenante en a fait un tableau noire (mais noire très très foncé). Ce qui faisait réellement peur. « oulah je risque tout ça si je suis stréssée ?! Vite vite desstress ! » Ce qui me faisait bien évidement encore plus stréssé ! haha

    Et il y a quelque temps j’avais vu une vidéos qui montre le stress d’une tout autre façon. Qui est beaucoup plus bénéfique. Elle montre que les répercutions du stress dépendent de nos ressentis face à lui. Je la conseille à tous.

    http://www.ted.com/talks/kelly_mcgonigal_how_to_make_stress_your_friend?embed=true&language=fr

  • Wow encore une fois je suis surprise et charmee par le sujet. vive toi et ta maman.

    Je pratique la méditation depuis plusieurs années et c’est mon centre, ma thérapie. Ça me permet de faire de l’espace pour pouvoir sentir tout ce qui passe au lieu de réagir comme un poule pas de tête comme on dit ici. Je ne fais pas ça pour perfectionner mon cerveau mais pour changer ma relation avec lui et ne pas croire tout ce que je pense.
    J’ai un ami qui enseigne ici à Montréal mais aussi un peu partout aux États-Unis, en France, …
    Certains de ses enseignements et de ses méditations guidées sont en ligne et en français avec une voix chaleureuse teintée d’accent québécois http://www.dharmaseed.org/teacher/198/

  • Bonjour Maï,
    Je vous envoie un message car j’ai l’habitude d’écouter la séance de 20 minutes de méditation que j’ai découvert sur le lien que vous avez mis (merci d’ailleurs pour ça), je l’avais téléchargé mais j’ai fait une remise à zéro de mon portable en ayant oublié de l’enregistrer ailleurs… et je vois maintenant qu’elle n’y est plus non plus sur leur site… Vous savez où je peux me la procurer?
    Merci beaucoup d’avance,
    Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *