JOHN (de John & Jehn)

"La beauté, c'est l'imperfection"

ça manquait d’homme par ici. Alors, c’est marrant, j’espère que l’on pourra faire un point à la fin de tous les beauty portraits car évidemment, les hommes et les femmes n’abordent pas la beauté de la même manière. je trouve ça vraiment bien d’avoir des propos qui « décentrent » un peu les choses. ça me plait beaucoup. beaucoup. ensuite John, il dégage. un truc de fou. vous trouvez pas?

Le Vasco – Les Indiens

Il y a 2 années / Bouche 25 commentaire(s)

25 commentaire(s)

  • Alors là Maï je t’adooooore…ahahaha. Hier soir j’ai mis un petit com pour Anaïs avec cette phrase de John « la beauté c’est l’imperfection ». et comme je l’ai dit cette phrase pour moi elle est « phare ».

    Je me retrouve complètement dans ce qu’il décrit. La beauté fabriquée, je n’aime pas non plus.

    Se décomplexer de ses défauts…ce n’est pas facile mais c’est tellement vrai, tu te sens tellement légère après. ALors oui biensûr ça ne vient pas de suite et parfois même le complexe revient…c’est pour ma part ,des rencontres qui ont fait que j’ai aimé mon corps à un moment donné comme il est. Même si ce n’est pas tous les jours (loin de là), j’aime à me dire que oui j’ai eu cette période et je l’ai encore parfois.

    John, lui il a une « beauté monstrueuse » par exemple…ahaha. C’est clair qu’une telle beauté ça ne se fabrique pas.

    J’aime beaoucoup cette itw vue par un homme. Tiens il me fait penser par Lambert Wilson qui lui je trouve a une beauté fabriquée (je ne sais pas pourquoi…si je trouve qu’elle n’est pas lisse), alors que John je le trouve carrément naturel…peut être aussi par rapport à ce qu’il dit sur ce qu’il ressent sur la beauté.

    Dis moi Maï, je te trouve…comment dire… un peu impressionnée non ?
    Des bises Maï et merci pour toutes ces itw superbes…mais elle, c’est celle que je préfère…sûr !

  • C’est vraiment beau ce qu’il dit. Qu’est ce que j’aime tes beauty portrait et les personnes que tu filmes. De belles découvertes pour une belle réflexion. D’ailleurs j’aime beaucoup John & Jehn que j’avais découvert sur Myspace (ça date !).

  • Alors là ! Ce qui me touche surtout c’est comme il explique des choses essentielles, si complexes et si simples à la fois, d’une façon totalement naturelle, évidente. C’est à ça que ça ressemble quand on est totalement en paix avec qui on est et ce qu’on pense, non ?

  • Je ne suis pas sure que l’égalité homme/femme existe vraiment sur ce sujet..La société pèse de tout son poids sur l’image de la femme.
    Pour séduire, une femme laide ou handicapée devra monter tres haut son niveau de performance dans d’autres domaines pour faire « oublier »qu’elle n’est pas jolie….
    Gainsbourg a séduit les plus jolies femmes du moment….Je cherche l’équivalent en femme…..
    Tellement passionnant toutes ces réflexions ouvertes autour de la notin de beauté…
    Re-bisous.

  • J’entends bien ce qu’il exprime. Ce lien entre le laid et le beau, la beauté dans la laideur, le fait de (se) plaire tout en se sentant parfois (souvent) monstrueux.
    Un même corps peut être beau ou laid, ça dépend de la façon dont on l’habite, comment on le porte, comment on le déplace. Et puis il y toujours une part d’ immatériel « saisissable » chez l’autre, ça modifie la perception des images et on se retrouve frappé par une beauté atypique comme une laideur un peu timide (comme celle présumée de Gainsbourg). Bref, sujet oh combien complexe que la beauté , fort heureusement..

  • @Benedicte B : je pense que tu as raison et pourtant…je regarde Juliette Greco que je trouvais laide fût un temps, parce qu’elle me faisait peur avec ses gros yeux maquillés…mais ça c’est quand j’étais jeunette, maintenant je la trouve belle.

    Et puis j’aime beaucoup Jane Birkin qui est plate, comme un garçon (c’est elle qui le dit), qui garde son accent et ses fautes de langages…pour moi c’est de l’imperfection et moi j’adhère complètement.

    Quant à Edith Piaf elle n’était pas jolie et pourtant elle avait aussi son succès …perso là je n’étais (et ne le suis toujours pas) fan mais bon après c’est une question de goût.

    En tous les cas, la beauté imperfection déchaine…et ça c’est « beaaaaau » 😉

    • Merci! Merci infiniment. Nous étions tous impressionnés sur le plateau par la présence d eJohn. Une sorte d’étalon. Nous n’avions déplacé que pour 2 photos avec lui mais on aurait ou en mettre 10 tellement il « dégageait ». Une vraie beauté singulière.
      Encore merci!

  • Il est beau àen pleurer… Sa mère doit être tellement émue quand elle le regarde. Je le trouve merveilleux…. Et puis sa musique…
    Et puis ta façon de filmer…. Aaaah <3

  • Bon si lui il est moche euh que devrait dire les moches!!! si moche il existe hein…. Bref après tout est une question de personnalité il en a ce garçon… genre chat écorché….

    Je veux bien l’adresse de son tatoueur j’en cherche un bon

    Kiss

  • « Pas de beauté sans de laideur », tout est dit! Ces frères ennemis sont d’une évidence absolue et pourtant, ça te pète à la tronche! Merci John. Et merci Maï

  • Après une semaine de vacances, je viens de faire ma série de rattrapage de toutes tes vidéos toutes différentes et très belles. Mais là Waouuh…ce mec est beau dans ce qu’il est, ce qu’il dit, ce qu’il transpire…ma préférée! j’ai hâte de voir la suite :)
    Merci

  • Le laid beau, le beau laid, ça me fait penser à une courte lecture que j’avais faite, en travaillant à l’unif sur la laideur dans les chansons de Gainsbourg, « Le (dé)goût de la laideur », chez Gallimard je pense. Je viens de faire un bon de deux ans en arrière avec cette vidéo.

    Merci pour ces interviews, encore plus que les beauty portraits, on se sent bien avec la tête qu’on a après ça :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *