souvenirs de Sapa

alors comment ça va? dites moi un peu. cela fait tellement longtemps que je ne suis pas venue vous raconter des choses. il paraitrait même que je manque à certains. j’en suis désolée et en même temps ne m’en excuse pas. mes journées sont remplies de mille aventures, de beaucoup d’émotions et je dois me reposer un peu. vous me manquez, c’est sur, mais ce sentiment me plait aussi énormément, et je me rends compte que je n’ai pas de culpabilité par rapport à ça (la vie de bloggeuse qui bosse à côté, c’est parfois sur la tangente, et je veux bien éviter le burn out et me préserver). pour être tout à fait honnête ce silence m’a plu parce que je me sens libre et que je ne viens ici que pour de bonnes raisons. vous me manquez… « bien ».

pour revenir à cette vidéo, les images ont été prises il y a très longtemps, alors que je vous présentait la magnifique Zi, vous souvenez vous? ces images, je ne savais pas quoi en faire. elles étaient là, elles appartenait aussi au passé, je n’arrivais pas y toucher. la vie est bien faîte, il faut se faire confiance, un jour ça vient. et tout va bien. ça m’a plu de me replonger dedans, de leur donner un corps. de coudre ces morceaux de tissus de chanvre et d’indigo, patiemment réalisés à la main. Sapa, mais quelle merveille. je suis juste comme cet enfant qui regarde le paysage et sais la chance qu’il a : la pluie, les rizières étagées, les enfants, les grands, tout était beau. c’est loin mais je peux dire que c’était bien.

aussi pour vous souhaiter une très très belle année du cheval. on nous promet beaucoup de mouvement, de fougue, de tremblements… tâchons de rester du bon côté. de prendre soin de nous, et des autres. d’éviter les cons aussi. et cette année, vous savez quoi, c’est l’année du Vietnam en France. je sais pas trop en quoi ça consistera, à part prendre ses billets mais… c’est pas génial dîtes?

je embrasse avec passion! et vous dis à très vite!

Ryuichi Sakamoto – Forbidden Colors

Il y a 2 années / Bouche 59 commentaire(s)

59 commentaire(s)

  • Oh Mai merci! Le voyage du petit matin. J’aime que tes posts soient publiés si tôt. il fait encore nuit, j’ai l’impression d’être toujours la première à les voir. Comme un cadeau. Et puis toujours ma journée démarre bien quoi, par un voyage ou un sourire. Toujours.
    Et là, cet indigo là…! Le bleu quoi! Quelque chose à faire peut-être avec ce tissu de chanvre bleu, du style l’opération Love Bags que vous aviez menée avec Lisa? 😀 Ces images ça donnent tellement envie de tout toucher, tout voir, tout sentir. Les sens!!!!! Ça éveille tous les sens.

    Bon pis moi ce qui me manque, si on y va par là, c’est de te voir danser, souriante, en te maquillant pendant un tuto beauté. Toujours sur un son qui tue!!

    Du Love Mai!!! Tu viens quand tu veux hein, fais comme chez toi.

    Happy day to you! 😉

  • Ce matin en regardant cette vidéo, je n’étais plus ici devant mon ordi mais très loin. Merci pour ce voyage, ses images et pour la magie de Sakamoto… Bisous!

  • Que d’émotions Maï dés le matin, du rire (parce que c’est beau beau), du sourire (parce que…nostalgie de mon pays), des petites larmes (parce que tout ça mélangé…ça donne ça en fait). Merci merci.

    Evidement que tu nous manques mais évidement aussi que.. »il vaut mieux la qualité que la quantité » nan ? Une de mes devises est « ne jamais se forcer lorsque l’on aime…ça doit venir tout seul ».

    Tu sais c’est drôle de voir à travers les yeux d’une autre des paysages que l’on aurait nous même aimé ou que l’on connait ou qui nous rappelle…il y a une sorte d’émotion forte qui est là quand je regarde.

    Alors moi ça me rappelle qu’en 2000 je suis allée dans mon pays et ma famille nous avait emmené voir un petit village où l’on fabriquait du sucre avec la canne à sucre. On voyait le pressoir, le four en terre…tout tout. Et on a filmé…comme toi. Et je me dis ces films il fautdrait que j’en fasse quelque chose et ne pas les laisser là comme ça…parce que c’est toujours impressionnait de voir l’artisanat de chez nous, sans les machines comme l’on connait ici…c’est tellement riche.

    J’ai revu aussi un film que nous avions tourné la même année d’une cousine bijoutière qui m’a fait en live un collier…des moments magnifiques.

    Bref je te raconte ma vie parce que parfois tes films m’émeuvent à un point que tu n’imagines même pas. Merci merci…
    J’oubliai quand même
    Chuc mung nam moi (y a pas les accents mais tu auras compris hein!)
    bisous Jolie Maï

  • Je te lis toujours, je suis chilienne et j’habites à Barcelone.
    J’adore ton blog, cet video m’a fait pleurer, c’est si incroyable.
    Merci pour le voyage, les images et tout.
    Gros bisous et ne laisse jamais ton blog.

    Isidora
    Une vraie fan n_n

  • Ah le Vietnam… J’espère y faire un tour dès que possible avec les camarades (je suis en licence de langues en vietnamien).

    L’année du Vietnam en France consiste à des projections de films, des rondes, des débats (littéraires entre autre). C’est aussi une occasion de regarder vers le passé mais aussi de s’intéresser à la jeune génération. Ils sont très discrets mais quelques petits évènements de ce genre ont lieu un peu partout sur Paris. Check le site de la BNF entre autres !

    Merci de faire rêver,

    Chuc mung nam moi !

  • Ouh ça me remue le fond des entrailles. De retour du Vietnam depuis un mois je ne cesse de penser à ce pays que j’aime tant. A la pluie, au soleil aussi, à ces rizières à pertes de vue, à ces visages, à ce café au goût de chocolat, à cette patience infinie des gens à qui il faut tant de temps pour faire des choses simples. Le phò du petit déj me manque, la douceur de vivre et le brouhaha des motorbikes. Me love Vietnam

  • Ca me remue le fond des entrailles. De retour du Vietnam depuis un mois je ne cesse de penser à ce pays que j’aime tant. A la pluie, au soleil aussi, à ces rizières à pertes de vue, à ces visages, à ce café au goût de chocolat, à cette patience infinie des gens à qui il faut tant de temps pour faire des choses simples. Le phò du petit déj me manque, la douceur de vivre et le brouhaha des motorbikes. Me love Vietnam

  • Merci pour cette vidéo, elle est très belle !
    Je la trouve assez « Miyazakienne », pour la couleur, la douceur, voir l’innocence qu’on y perçoit.

  • oh la la, la musique de Furyo ! ça m’a ramenée longtemps en arrière, un cours de danse et la préparation du spectacle de fin d’année. Merci Mai, c’était inattendu ! je sais, rien à voir avec la vidéo, mais la mémoire fait ce qu’elle veut 😉

  • Ravie que tu es pu nous livrer cette belle vidéo. J’adore le bruit de la pluie et la sensation agréable quand tu es un peu à l’abri et que tu peux apprécier le mouvement des gouttes et des ruissèlements.
    Belle année à ta famille et à toi jolie Timai.
    Et oui ça m’avait manqué de te lire.
    Belle journée

  • Il ressort tant de force des ces petites choses si simples.
    De la pluie, des voix, du mouvement, de la lenteur…

    C’est bouleversant et je ne saurais même pas dire pourquoi…

  • Ce morceau de Sakamoto fait toujours jaillir quelques larmes chez moi, dont je ne sais jamais de quel sentiment elles sont l’emblème. Peut-être s’agit-il d’émotion pure, tout simplement… Alors avec ces images ajoutées, imagine dans quel état je me trouve !
    Mais que cela fait du bien…

  • je suis dans ce qu’on peut appeler pudiquement une « petite période », et ta vidéo m’a vraiment fait du bien, un beau remède à mes errances émotionnelles. tu m’as donné un « beau matin » et je vais le tenir
    jusqu’à à ce soir. Merci, vraiment.

  • je suis submergée par l’émotion. c’est fou comme on peut être bouleversée à la vue ou à l’écoute…cette musique, ces personnes, ces paysages, ce métier, toute cette vie! merci de partager tout cela.. ces derniers jours ont été personnellement durs physiquement et moralement et je peux dire que ta vision de la vie et ton partage est une véritable soupape, et aujourd’hui ton reportage clôt cet épisode douloureux du début d’année. que la suite de 2014 soit meilleure :)

  • Ce morceau de Sakamoto me fait toujours verser quelques larmes dont je ne sais jamais vraiment de quel sentiment elles sont l’emblème. Peut-être s’agit-il d’émotion pure, tout simplement… Alors avec ces images ajoutées, imagine dans quel état je me trouve !
    Mais que cela fait du bien…

  • Petite Mai magique….C’est enivrant de beauté et d’émotions et ca se passe juste là, entre le coeur et les poumons qui se remplissent des odeurs de la pluie, du chanvre, du vent. Merci…

  • Magnifique ces paysages, je ne sais pas pourquoi mais je vois cette video avec emotion…
    Ah la musique de Furyo, avec David Bowie, j’avais été voir le film au cinema.

  • C’est incroyable tout ce que transmet une vidéo ! Tous ces petits détails du voyage, les tissus, l’humidité, les sourires ..
    J’ai juste découvert le vietnam cet été, j’ai déjà envie d’y retourner, c’est bizarre mais sens que ce pays change et apaise les gens.
    Continue comme ça, tu nous fais du bien :)
    Des bisous

  • 7 août 2012. L’occasion se renouvelle et est bien trop belle (et incroyable!) pour que je reste assise sur ma chaise à juste contempler! (c’est déjà pas mal cependant)
    Je n’ai jamais posté de commentaires, ni inscrite/followée etc, je reste anonyme mais me précipite à chacun de tes posts.
    J’étais à Sapa ce jour là. Au petit déjeuner, une petite femme d’origine vietnamienne rentre, je crois te reconnaitre. Je ne savais pas vraiment ta silhouette, je n’avais vu que quelques vidéos de tuto makeup (le temps où il y avait entre autres ce nounours improbable et attachant dans le générique… *nostalgie). Quelques secondes entre le thé et les fruits du dragon pour expliquer à mon sweet-heart que je lis un blog avec une fille qui est extraordinaire, sensible, et qui parle de couleur (??, là je l’ai perdu, mais à voir mon excitation, il me dit fonce!). Je doute. « Nan, noooon. Si. C’est elle. Je suis sure. C’est sa voix. Tu crois que j’y vais? ça se fait? Bon allez ». Je brave cette timidité, je t’accoste discrètement (je l’espère), on échange 2 mots, on se sourit, c’est le principal. Je n’avais rien préparé, puisque si inattendu, alors c’est tout. Ton blog est d’une richesse que j’aurais voulu évoquer davantage. Et puis l’instant est passé et c’était un moment privé pour l’une comme pour l’autre. Je respectais le fait que tu sois à la fois « connue » et en vacances.
    De retour en France, j’avais pensé t’envoyer un petit mot, et puis je n’ai pas osé, à quoi bon « hello on s’est vu à Sapa, what else? ». Comment poursuivre. Ton blog avait un peu plus d’un an, était moins développé (sans t’en offenser bien sur), alors cette rencontre-éclipse revêtait un caractère exceptionnel et tellement personnel à mes yeux.
    Pour moi Sapa, ce sont toutes les images de ton film (il y a tout, la brume qui voile les crêtes, l’indigo, les enfants à dos de buffle, les couleurs bigarrées…), et aussi un voyage d’un mois au Vietnam qui nous a changé et qui à jamais sera dans notre histoire. Mais c’est aussi un peu ce hasard, ce « clin de soleil du jour » dans mon journal de bord. Ta rencontre qui sera unique, qui était imparfaite, mais si spéciale à mes yeux.
    Ce commentaire n’est pas vraiment à propos du sujet de cet article et je m’en excuse. Bien sûr j’ai l’impression d’avoir partagé un micro-plus avec toi (!?!), mais l’essentiel est ces émotions touchant chacun/chacune grâce à ta manière de faire, de voir, montrer, partager…
    M E R C I ! merci merci c’est beau

  • 7 août 2012. L’occasion est trop belle et impensable pour que je reste assise sur ma chaise à juste contempler (ce qui en soi est déjà pas mal…). Je ne commente jamais, je ne suis ni inscrite, ni FB, follower etc, je reste anonyme mais me précipite à chacun de tes posts!
    J’étais à Sapa ce jour là. Au petit déjeuner, une petite femme d’origine vietnamienne rentre dans la salle. Elle te ressemble. Je ne savais pas grand chose de ta silhouette, je n’avais vu que des tuto makeup (où il y avait entre autres un nounours improbable et attachant dans le générique *nostalgie). Je crois te reconnaitre.
    Entre le thé et les fruits du dragon, j’explique à mon sweet heart que je lis un blog avec une fille extraordinaire, sensible et qui parle de couleur (??, là je l’ai perdu, mais à voir ma satisfaction et mon excitation de t’avoir aperçu, il me dit fonce!). Je doute. « Nan. non. Si. C’est elle? Oh oui c’est Sa voix! J’y vais? tu crois que ça se fait? » Allez je brave ma timidité. Je t’accostes discrètement (enfin je l’espère), on se dit 2 mots, aaaaaaaaaaahhhhhahhahahah, on se sourit, c’est le principal, c’est tout. C’était un moment privé pour chacune. Je respectais vraiment le fait que tu sois à la fois « connue » mais en vacances.
    Je n’avais rien préparé, car cela était si inattendu; alors que j’aurais aimé te dire tellement, à l’image de ton blog si riche.
    De retour en France, j’ai hésité à te contacter, « hello on s’est vu à Sapa, what else? », comment poursuivre. Ton blog avait un peu plus d’un an, était peut-être moins développé (sans vouloir t’en offenser) alors ce « clin de soleil du jour » comme dit dans notre journal de bord, revêt un caractère assez formidable pour être à mes yeux mentionnés avec Sapa! Ce voyage d’un mois que nous avons effectué au Vietnam nous a marqué et fait parti de notre histoire, c’est une des choses les plus belles vécues conjointement.
    Il y a tout dans ton film: la brume qui s’accroche aux crêtes, les enfants à dos de buffle, l’indigo, les couleurs bigarrées… (eh le « Boutique Hotel » et sa groupie alors?? 😉
    Mon commentaire n’est pas vraiment du propos de ton article et je m’en excuse.
    Bien sur j’ai l’impression d’avoir partagé une anecdote, un micro-plus avec toi (!?!), mais l’essentiel est ces émotions que chacun/chacune peut ressentir, par ta manière de voir, montrer, partager…
    M E R C I ! merci merci

    • Oh merci! Je n’ai pas eu le temps de vous répondre mais vous mis au fur et a mesure. Quelle chance!
      @sophie! C’est tellement incroyable. Déjà que tu m’aies lue, ensuite que l’on se soient retrouvées en haut des montagnes, que tu m’aies reconnue, que tu dois venue me voir. Et la, tu es encore la. Wouhaou!!! Je suis pleine de joie.
      Baisers doux!
      Mai

  • Merci pour ces belles images, ta sensibilité sublime le quotidien.
    Ta faculté à reveler la beauté me fascine. Parfois je me prends à rêver qu’a travers ta caméra un jour j’arriverai à être belle.
    Merci
    @tillite

  • Merci pour cette très jolie vidéo, elle est extrêmement touchante. Et d’autant plus moi sachant qu’une partie de ma famille part demain au Vietnam, pour une seconde adoption. Je ne sais pas pourquoi je te raconte ça. En tout cas merci pour ces images

  • Alors moi, je suis une admiratrice de ton blog, et, je deviens paresseuse car je commente presque plus tellement j’ai l’impression qu’à chaque fois je vais dire la même chose qui se résumerait par « waouh, sublime ». Tu n’as aucune obligation quand même non ? J’espère que personne ne te fait ressentir cela…
    Ce que tu offres est incroyable, une qualité dingue qui laisse imaginer ta générosité. Tout est beau, je suis stupéfaite par la qualité de tes films, de tes images, de tes textes et de tes musiques. J’ai découvert de nombreux artistes grace à toi, j’ai ma play liste « make up » sur mon i pod, et depuis que je connais ton blog, mon rituel maquillage de matin a changé et est devenu quelque chose de plus respectueux envers moi même si on peut dire les choses ainsi. Cela m’a aidé dans mon épanouissement féminin ! Et les couleurs dont tu parles si souvent me parlent beaucoup. Je pense à toi souvent dans mes journées quand je vois des couleurs touchantes, sublimes, et cela même sans te connaitre… Merci pour ce partage et c’est quand tu le sens, sans règles ! Merci merci t’es adorable:)

  • Tes (ou vos) images sont différentes de maintenant. Elles étaient déjà très belles. Mais ce qui est magnifique, c’est le pont que tu y as mis entre hier et aujourd’hui avec tout ce que tu as voulu dire dans ce montage. Et ce que j’aime par-dessus tout ce sont tes mots. Tes petits textes qui accompagnent tes vidéos sont tellement énOrmes. Merci de savoir partager.

  • Waoouuh tu es magnifique !
    oui, la liberté tu l’as trouvé, je le sens. l’espace dans lequel tu inscrit ta vie, tes émotions en témoigne. c’est super de parvenir à trouver en soi cette espace, où l’on respire en paix et avance en accord avec soi-même, sans tiraillements, sans « trop » d’interrogations. merci de nous montrer cela, ton cheminement, tes accords parfaits. Mai, je te souhaite une très belle année du cheval! magnifique vraiment ! MERCI pour ta Générosité ! de gros gros bisoux !

  • Tu as peut être mis le temps, mais on ne peut t’en vouloir tellement tu nous ravis avec tes vidéos. Merci encore pour ce nouvel instant poétique et si charmant.

  • La bande son m’a immédiatement fait penser au voyage de Chihiro. Je retrouve la même essence de vie si on peut le dire de cette manière dans ton montage vidéo.
    Cette simplicité apparente mais qui pourtant est faite d’enchaînement de petites subtilités… on la voit pas tout le temps, mais elle belle. Et ce qui est top, c’est que tu arrives à retranscrire cette simplicité.
    De nouvelles aventures sont encore à prévoir, et je te remercie de les partager avec nous.
    Take care.

  • De cette façon tu me manques « bien » aussi. Ça vaut la peine d’attendre. Et me voilà aussi « bien » occupée pour ce soir avec un nouveau morceau à jouer. La musique, les images, tout est toujours génial. bravo et merci beaucoup!

  • Merci pour cette beauté encore une fois partagée, offerte et le temps que tu nous offres par le blog. Je sais à quel point cette activité peut être chronophage, bien entendu la qualité de mon blog n’est absolument pas comparable à la tienne et j’espère un jour pouvoir arriver là où tu en es maintenant. Donner sans attendre et voir que d’autres, sans même te connaître personnellement, comprenne ta recherche de la beauté et ta démarche. Je verrai bien ce que le temps me réserve… J’adore la musique, elle est sublime. A la fin, il m’a semblé que le titre du morceau bouclait la boucle pour ainsi dire. Les couleurs oubliées… Tellement poétique, tellement en adéquation avec ces images laissées de côté, redécouvertes et dont les couleurs m’ont imprégnée pour la journée. Merci Mai. Du fond du coeur et bonnes couleurs à toi puisqu’une journée ne peut être faite que de beautés et de couleurs à voir.

  • Un soir, cherchant des infos sur une plage au Vietnam, je préparais un voyage, je tombe sur la photo d’une fille sur la plage, qui respirait la joie, et cette fille a créé un blog, et ce blog m’a appris a prendre soin de moi, et j’aime y passer, et aujourd’hui ce film si tendre, cette atmosphère si fidèle a l’Asie que j’aime, j’y étais! Alors…juste merci!

  • Le chanvre vient d’Asie et a traversé l’espace et le temps.
    Je travaille pour une association/réseau qui valorise le chanvre et le lin, plantes qui ont fait la richesse de la Bretagne du 16e au 18e siècles (commerce des toiles à voile…) et qui intéressent aujourd’hui les chercheurs pour la conception des biomatériaux.
    D’habitude suivre ton blog me permet de m’évader, aujourd’hui tes images font écho à nos recherches et projets et permettent de retrouver l’origine de ces gestes… Merci !

  • Tant d’eau, de verts, de nuances quel incroyable contraste avec le gel, les blancs et gris d’ici.
    Merci encore, il fait bon de te retrouver

  • Quelqu’un a dit « Dieu est dans les détails » . Bon , c’est un peu grandiloquent, mais tu vois ce que je veux dire 😉 ! Ta façon de filmer de très près un tuyau qui goutte, des mains qui tissent ou une nuque d’enfant me font VRAIMENT voyager, moi qui ne quitte pratiquement jamais mon Paris… Et ces gamins , quelles bombes! Ah oui, aussi, je te l’ai peut-être déjà dit , mais tu choisis toujours très bien tes musiques. Merci.

  • Magnifique! c’est bizarre mais je me sens soudain jalouse de la façon dont tu parviens à capter les petits détails simples qui pourtant font tout… la musique est très belle. Merci pour toutes ces découvertes.

  • Bonjour Mai, je viens de découvrir ton blog et j’ai adoré cette vidéo. J’ai passé quelques semaines à Sapa, et j’ai retrouvé toute une ambiance dans ce petit film, ça m’a mis un sourire aux lèvres pour le reste de la journée. Merci infiniment pour ce petit moment de grâce et de poésie!!!

  • Ce regard, cette manière de voir les choses, de voir les couleurs.
    Comme c’est beau.
    C’est vraiment un bonheur de voir des images comme celles ci, parce que c’est rare, et ça file droit au coeur, ça fait du bien Merci

  • c’est pour cela que je viens te lire, parce que l’espace de 5 minutes, je n’étais plus à Paris, mais loin, très loin, dans le vert, la brume et que ça fait du bien !

  • Super cette vidéo !
    Je vais surement partir en Asie du sud est en début d’année prochaine.
    Après m’être renseignée, c’est la période où les rizières sont en jachère, pas de vert, et très froid…c’est bien dommage, ces paysages me font rêvés…
    Merci de nous faire voyager en tout cas !

  • Cette vidéo est incroyablement poétique… et cet endroit magnifique! Je m’attendais à voir apparaître Totoro avec sa feuille en parapluie à chaque image!

    Une seule idée, une seule envie : y aller aussi!

    Merci Mai!

    Pauline

  • Ce film est très beau, la musique me fait penser à celle du voyage de chihiro, et tes images ont la poésie d’un dessin animé de Miyazaki. Merci de partager cela ici

  • Je venais de finir mes consultations ,et je me suis laisse guider par tes images ,ta sensibilité ,on entendait ta respiration qui accompagnait ces moments de vie simple ,qui nous ramènent à la contemplation . Ces sentiments je les ai reconnu merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *