A la radio de l’ENS

sur les Beautés Singulières

Hey yo tutti!
Je vous envoie des baisers doux entre 2 réunions, ui, ui! Pour vous dire aussi si cela vous intéresse que j’ai été invitée hier sur la radio de l’ENS pour parler de Beautés Singulières. Merci a Serena et a Odile d’avoir pense a moi et pour leur accueil très chaleureux.

J ÉTAIS PAS DU TOUT IMPRESSIONNÉE!

Après un début catastrophique ou j’ai déclaré « j’ai rien compris », il me semble qu’on a finalement abordé beaucoup de thèmes intéressants comme c’est quoi la beauté, pourquoi on la veut, pour soit, sur soi, pourquoi ça rend heureux, dans quel mesure c’est pas juste des histoires d’amour tout ça. Le rapport a soi, a l’autre, au désir, a la nature… Etc etc!
Vous pourrez vous connecter ce soir a 18h30 ICI
Ou dl le podcast (je vous ferai suivre le lien)

Enjoy!

EDIT // le podcast est ICI

Il y a 2 années / Bouche 34 commentaire(s)

34 commentaire(s)

  • Ton post me fait penser à un passage de Di Nota dans Apologie du plaisir absolu. Quelque chose comme « il n’y a pas de beauté générale, il n’y a que des beautés particulières ». Bisous Mai !

  • Invitée rue d’Ulm, waoua, ça le fait ! Limite si on n’a pas l’impression qu’on va croiser Sartre ou Althusser…

    J’ai eu l’occasion d’y aller quelques fois, au cinéclub ou à des soirées (parce que ma cop’s avait intégré, elle…), et ça m’a permis de désacraliser un peu les normaliens, heureusement… et de ne pas me fustiger toute ma vie de n’avoir pas intégré !!

    En tout cas, hâte d’écouter ton podcast !

  • Tu es tellement intéressante je pourrai t’écouter pendant des heures mais dommage que ton interlocutrice te coupe sans cesse la parole pour des réflexions beaucoup moins pertinentes par contre… :/

  • @F: aïe aïe aïe (c’est moi « l’interlocutrice »), ça me peine un peu, j’essaye d’ouvrir un discours philosophique d’habitude difficile d’accès à des gens qui ne sont pas philosophes et qui viennent comme ils sont, avec leurs envies, leurs expériences. C’est un travail d’aiguillage pour moi histoire qu’on reste proche d’un enjeu problématique, d’une tension. Bref, je fais ce que je peux ! Merci à Mai en tout cas et à vous qui nous avez consacré un peu de temps :)

  • Un vrai plaisir ! Merci beaucoup :) je découvre Recreatio! et puis qu’est-ce que je me sens BELLE en vous écoutant (malgré ma vieille robe de chambre) !

  • Ohhh mais j’ai kiffé !!!!! Comme comme d’hab mai qui fout le smile en 1 seconde ! Et je trouve que ton interlocutrice fait des remarques trés pertinentes au contraire de ce que j’ai pu lire plus haut ! Au top tout le monde ! Bravo !

  • « Se faire beau est une manière de s’anoblir »…c’est super beau.
    Si on dit qu’on se trouve beau, tu as raison ça ne se dit pas en général parce que l’on passe pour prétentieux tout simplement. La beauté de la personne c’est encore tabou dans un sens…on ne doit pas dire qu’on est beau,…ça ne se fait pas. Et pourquoi pas hein ! (en même temps moi je n’oserai pas non plus, peut être pas assez à l’aise)
    J’ai vraiment adoré cette emission. Serena et toi j’ai l’impression que vous êtes en « symbiose » parfois sur des mots, et la vision de la beauté. je trouve ça super.
    bravo pour cette emission les filles.
    Music super 😉
    Bref je dis tout ça parce que j’écris et

  • Serena bonjour,

    Je suis désolée je ne souhaitais sincèrement pas te peiner, je pense que j’ai été frustré, il m’a semblait que parfois tu coupais la réflexion au point culminant, je voulais en savoir plus ! Mais je comprends bien que ce travaille d’aiguillage est tout un « art », certainement très difficile, notamment avec le peu de temps dont vous bénéficiez. Je revois donc mes propos qui pouvaient être interprétés sèchement. Ce n’est pas du tout le caractère philosophique qui m’a gêné, au contraire, simplement le fait que parfois tu intervenais à mon avis un peu trop vite, mais ça se discute bien sur ! en tout cas merci à toi d’avoir proposé d’entendre Maie. Bonne journée à toutes

  • @F: merci beaucoup pour ce commentaire. J’ai écouté l’émission et je vois ce que tu veux dire pour les points culminants. La prochaine fois – ben oui qui sait, pourquoi pas une émission sur la couleur avec Mai ?! – on prendra plus de temps histoire de ne pas être bousculées par la feuille de route. Ton commentaire est constructif, pas de soucis :) !
    Bonne journée à toutes et merci

  • Wahou mais quelle émission!
    Belle et profonde 😉 (les femmes qui l’ont faite comme la façon d’aborder le sujet)
    Il y aurait tellement de choses à dire mais je vais te raconter un truc quand mes sœurs et moi vivions chez nos parents, ma maman nous demandait tous les soirs de lui parler d’un truc beau qu’on avait vu dans la journée, même si nous on lui disait que notre journée était pourrie, elle nous obligeait à trouver un truc beau, ça allait des tresses d’une copine, à la couleur du ciel, à une musique écoutée ou à un geste qui nous a touché etc…
    Du coup ça nous est resté.
    Il y a de la beauté partout chez tout le monde si tant est qu’on la laisse ressortir :)

  • Oh je suis soulagée que tu es compris mon ressenti :) et ta proposition est merveilleuse, je suis sûre que cela plairait à beaucoup d’entre nous !
    Des baisers

  • Mai à l’ENS ?!? Mai dans mon école d’intellos chérie un poil coupée du monde ?? naaaaan……….eh ben SIIIIIIII !!!! c’est tellement génial.
    j’y crois pas que je t’ai ratée. Je m’en vais de ce pas me rattraper avec le podcast. Parfait pour un vendredi soir.
    bisous

  • Oui c’est vrai que tu m’as ouvert les yeux sur beaucoup de choses que je ne voyais pas avant et pour ça, encore et toujours merci. Ce que je trouve le plus dure, aussi parce qu’on est seule face à ça, c’est de trouver SA propre beauté… sa singularité…
    Petite réclamation de lectrice exigeante, à quand un petit tuto que l’on te voit bouger et rire en blonde???

  • J’ai déjà laissé un commentaire sur le lien du podcast mais je voulais réagir : je t’ai trouvée super comme « intervieweuse », tu fais de la vulgarisation exigeante, on sent que tu ne prends pas tes auditeurs pour des idiots!
    Et puis, tu as une voix d’une grande douceur qui passe bien à la radio. Bref j’ai beaucoup aimé ! Un grand merci à toutes les deux

  • Oh, merci toutes les trois de nous offrir ce moment ! On aimerait prolonger la discussion au café, alors j’y vais un peu de ma prose…
    La beauté singulière est insaisissable, elle est vivante, on la vit. Sans cesse et partout présente mais fugace comme l’eau qui coule entre les doigts. On ne peut pas la figer ni l’enfermer. C’est pourquoi une personne trouvée physiquement belle même dans le regard de beaucoup d’autres ne sera pas nécessairement « photogénique ». Il n’est pas aisé avec nos « outils d’homme » de parvenir à retranscrire cette beauté singulière (avec toutes les limites que la retranscription comporte en elle-même). Avec une alchimie de mots qui provoqueront un jaillissement ? avec un assemblage de couleurs et matières ? avec un appareil-photo qu’on aura su déclencher à l’instant où elle était presque saisissable ? avec une caméra que l’on oriente au plus proche d’elle ? (oui Timai, ta façon particulière de filmer/regarder, en ne bridant pas la vie ni les émotions, la laisse bien transparaître)… On ne peut pas l’acheter pour se la coller dessus cette beauté singulière. D’ailleurs, elle ne correspond à aucune matérialité ni mensurations particulières. On ne la possède pas mais on peut l’apprivoiser et s’en faire une amie qui vient souvent nous visiter…

  • …j’ajouterais juste que la beauté singulière ne serait pas seulement liée à un état de fait mais bien plus à un état d’agir (autant dans la façon de se comporter que de regarder ou appréhender les choses), elle serait donc à la portée de beaucoup…

  • J’ai beaucoup aimé pouvoir écouter l’émission, il est clair qu’il est difficile de cerner un tel sujet en si peu de temps, j’ai trouvé les pistes lancées par vous deux très intéressantes, dommage que ce soit si court, j’aurais bien voulu en entendre plus… J’ai aussi vraiment envie de lire les livres dont tu as parlé Mai, tu pourrais nous faire un post sur tes lectures sur la beauté ou (autre d’ailleurs) un jour? Ton regard littéraire m’intéresse aussi… Pour rebondir sur le fait qu’on ne « doit » pas dire qu’on se trouve beau, je pense que c’est vraiment culturel, qui le fait passe pour narcissique ou arrogant… C’est bien dommage, personnellement, je suis convaincue qu’on doit commencer par s’aimer soi-même et donc se trouver beau (comme on est) pour pouvoir aimer véritablement et découvrir la beauté chez les autres. Ne pas pouvoir le faire sans culpabiliser complique sérieusement la tâche. Même si le regard de l’autre est pour certaines personnes capital pour avancer dans cette démarche, je ne crois pas qu’on puisse être prêt à (s’) aimer sans affronter cette problématique. On ne peut croire en l’amour et en la beauté que l’autre voit en nous seulement une fois que l’on est capable d’accepter qu’elle est possiblement là. Se trouver laid, c’est quelque part, mépriser (in)consciemment l’amour que d’autres nous portent et qu’on aime pourtant, puisqu’on n’est pas capable d’avoir confiance en leur jugement. Un jour, j’ai compris que je manquais de respect à la personne que j’aime le plus au monde, en plus d’en manquer envers moi-même, depuis j’ai changé de point de vue, j’ai appris à m’aimer et à me trouver belle. Et parfois, à essayer de saisir cette beauté singulière qui m’attire tant, partout, tout le temps, aussi sur mon visage et mon corps. Difficile dans une société basée autant sur l’apparence que l’est la nôtre mais qui refuse d’admettre qu’on puisse se trouver beau sans être Narcisse. On devrait apprendre à nos enfants à changer de regard à ce propos dés le plus jeune âge, on a du travail!

  • Ce qui est vraiment une réussite sur ce blog, chère Mai, c’est que non seulement le contenu est beau et intelligent mais aussi les commentaires que je trouve toujours pertinents et même absolument complémentaires. -et c’est suffisamment rare pour être souligné- Merci @Mademoiselle Franz et @Damepoule pour vos pépites ! <3 Et à propos du podcast, et bien, tout simplement MERCI. (olala je suis méga enjouée )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *