Autant prévenir

 

Par les beaux temps qui courent, je ne sais pas ce qu’il me prend de vous parler de protection solaire. HAHAHA!!! mais c’est comme ça, je le sens comme ça : il faut que je vous en parle.

c’est vrai que lorsqu’ il fait moche, je le vis comme une double peine de devoir prévoir de couvrir ma peau face au soleil qui pourrait éventuellement potentiellement, finalement l’embrasser. j’imagine que c’est pareil pour vous… et bien vous vous trompez! non la double peine serait vraiment d’avoir un hiver de 9 mois + la peau toute frippée et/ou rougeaude à la première éclaircie. Donc voilà mes chouchous :

> pour la mer LANCASTER : je suis fan de cette marque, je suis fan de cette huile, je suis fan du baume après solaire

> pour la ville, KHIEL’S : j’en ai essayé des tonnes d’écran totaux (hahah)(totaux)(hahah) mais une si belle crème pour un SPF50, je ne crois pas. Et vous savez d’habitude, les crèmes a fort spf s’étalent mal et vous font un joli voile blanc qui tue l’amour directement sur ta face. Et bien là non! c’est une bombe.

voilà, vous mettez quoi vous? Vous aimez? C’est une lourde oblogation type développement durable? Quoi? Dites moi.
Et soleil… dans nos coeurs hein! au fond, on est tous des gens du nord!

Il y a 3 années / Bouche 24 commentaire(s)

24 commentaire(s)

  • c’est drôle oui que tu parles d’écran totaux…ahaha(totaux)ahaha = la boule à zéro (laisse c’est d’une lointaine génération…)
    bref ! du plus loin que je me souvienne ma tante mettait toujours un écran total (elle a maintenant 67ans, pour te donner une idée) …qu’elle soit dans un pays chaud ou en France. Ca me paraissait tjrs bizarre de mes hauts de mes 13 ans de mettre une crème pour protéger du soleil alors qu’il n’y a pas de soleil.. A l’époque (merci Timai…je prends comme un pti coup de vieux là tout d’un coup), je me souviens c’était de la marque ROC ou un peu plus tard vichy…en fait il n’y avait pratiquement que ces deux là ….
    Tout ça pour dire que je vois depuis quelques temps les bloggueuses parlaient d’écran total de ville, et pour nous parents avant (en tous cas les miens) c’était une évidence, d’en mettre tous le temps même en hiver. Bon faut peut être dire aussi que je viens d’un pays super chaud…ça aide…ahahaha.
    bonne journée

  • Oulala mais je ne fais JAMAIS ca moi! uniquement quand je suis en vacances en fait, je ne me maquille plus le teint, juste mascara/crayon et un peu d’écran total. Je n’associe pas ça à Paris finalement ^^ », shame shame shame!
    D’ailleurs: on fait comment niveau fond de teint? on le met apres?

  • Je me suis protégée toute mon enfance avec du 60+ Anthélios de La Roche Posay selon les recommandations et même les ordres de ma mère docteur..
    Depuis mes 20 ans environ (24 aujourd’hui) j’ai comme une crise d’adolescence face au soleil. Et v’la l’huile et v’la que je prends volontier des petits coup de soleil, que je fais des UV en cet fin d’hiver qui s’éternise.
    Des conseil avant que je le regrette et qu’il ne soit trop tard ?
    J’ai envie d’être dorée… Mais je sais que je fais « une connerie » hahaha.
    Bisous Mia 😉

  • Le soleil j’en ai vécu un joli moment le mois dernier. Mon premier réflexe, comme chaque année, a été d’acheter une protection 50.
    Cette année j’ai pris la Avène. Elle est très bien. J’ai joliment bronzé.
    Bon j’ai un peu l’impression que la pluie de Paris emporte avec elle le doré de mes joues mais j’ai une confiance absolue en notre ami le soleil. Il nous réserver de belles surprises…

    • on a finalement mille manières de voir le bronzage. il symbolise tellement de choses : le vacances, la détente, donc du bien-être, mais ça peut aussi être une tyrannie, une recherche de performance. dans ce cas, on cherche à maximiser. et là n’est pas bon. on bronze très « beau » avec des protections solaires même élevées; mais ce qui est sûre, c’est que du haut de mes 36 ans (hein @damepoule), je vois déjà la différence entre mes copines qui se protègent et les autres. la peau est plus fine, plus frippée, plus ridée, moins uniforme. min-ceu!
      alors protégez vous les meuffes.
      encore une fois tout est question de symbolisme inconscient : comme pour la clope qui représenterait la liberté. c’est un peu un leurre (très performant).
      des bisous

  • Se tartiner de crème en hiver j’ai jamais vraiment compris..déjà qu’on est manque de vitamine D..et je me méfie des discours qui nous oblige à acheter encore plus de produits. Donc pour moi c’est lunettes de soleil face au soleil en hiver et crème + ombre en été. Cela dit, les crèmes solaires posent un gros problème de pollution des eaux et j’essaie d’en utiliser le minimum. Il faut essayer de trouver des produits pas trop pourris et se tenir à l’ombre un maximum.

  • et pour celles qui s’y intéressent, je vous conseille la lecture de deux livres sur le sujet : Bronzage, une petite histoire du soleil et de la peau de Bernard Andrieux (CNRS éditions) et L’invention du bronzage de Pascal Ory (éditions complexe). Histoire d’en savoir plus..

  • Oui ca donne envie la crème solaire, les vacances …malheureusement plus de jours de pluie que de soleil et du coup j’ai au moins 6 marques de crème solaire qui m’attendent dans les placard… Je vais faire une danse du soleil pour faire disparaître la pluie et finir mes pots ! ahah
    Hé oui le soleil en pleine face sur la peau non protégée c’est mal !! Cet hiver j’étais en Thailande et dans l’avion retour les femmes cramoisies qui avait passé la trentaine avait une peau pas tip top et bien plus ridée que les autres. Arf en même temps je me suis prise une petite tape derrière la tête lorsqu’au changement d’avion à Dusseldorf tout le monde pensait que je venais d’embarquer alors que je revenais d’un mois de Thailande -à la de mon visage bronzé comme celui d’un allemand en hiver… ! Ombre maudite qui me protège de méchants UV !

    Merci mai (toujours des sujets différents – tes posts c’est mon petit pain au chocolat du matin !! et plus !) et j’essayerai Lancaster !

    ps: Je n’ai plus de fond de teint Maestro Armani et je pense me mettre au face fabric (moins cher) car je n’en met qu’autour des yeux et sur le nez. Je voulais avoir ton avis « est-ce plus qu’un porefessional de Benefit ? » Unifie-t-il vraiment le teint ? Et si je le prend devrais-je acheter un anticerne. Désolée de te poser toute ces quqestions mais comme tu as l’air fan de ce produit tu me parait bien placée pour répondre ! Merci et j’espère te revaloir cela (je suis nulle en maquillage-mais en graphisme/logiels/typos……) bref si tu as besoin ahah !

  • Je rejoins Emeline. Pour moi ce n’est pas naturel de se couvrir autant de crème solaire. Je me demande même si ce n’est pas une invention des dermatos 😉 Nos ancêtres ne se couvraient pas autant et ce n’étaient pas tous des vieilles pommes fripées, si ?? Rester naturel, c’est ça qui me parle. La question de la synthèse de la vitamine D m’inquiète aussi beaucoup, voilà pourquoi je ne me protège vraiment que quand je m’expose. Quitte à le regretter quand j’aurais 40 ans, et à revenir sur les bêtises que j’aurais dites 😉
    Merci Mai !

    • hahaha, ce que je dis n’est pas une vue de l’esprit. le soleil endommage la peau. c’est factuel. et nos ancêtres, mourraient jeunes et s’en foutaient surement des problèmes de peaux. en revanche, on n’est pas obligés de voir la vie dans le prisme d’une préservation de la jeunesse. ca je peux le comprendre.
      bon, et je préfère me poser à une terrasse avec de la crème qu’à l’ombre sans crème. mais je prends le point! des bisous!

  • Le soleil est un ami-ennemi, je le vois et le prend comme un ami à consommer avec modération, comme tout! Il est essentil pour le moral, les os, la vie! Mais il faut s’en protéger pour ne pas avoir de coups de soleil, ne pas avoir de taches brunes, de masque de grossesse, des rides, un cancer de la peau,…
    Je me protège plus qu’avec des crèmes solaires à filtre minéral, contrairement aux synthétiques, elles agissent directement comme un bouclier à l’instant ou on l’applique! Tandis que les synthétiques prennent 15 minutes à faire effet…

  • Quand j’ai vu que tu nous allais nous parler de crème solaire je me suis suis dis « ayé elle reviens de Tel Aviv, elle va crâner !!! » mais que neni.
    J’achète toujours mon fond de teint en faisant bien attention qu’il y ai un indice de protection (12SPF pour le face fabric et 15SPF pour la BB Cream Erborian et j’alterne les deux selon le mood du jour, mais aucun des deux all over the face); je pense que ça suffit surtout pour Paris, surtout pour les 10 mois d’hiver que l’on a. Je ne sais pas si ça joue beaucoup mais j’ai une peau mi-matte/mi-jaune (rapport à mon pays d’origine : le Pérou). Du coup ma peau n’a jamais vraiment « craint » le soleil. Et puis j’aime teeeeeellement sentir que le soleil fait son travail sur ma peau que je ne me mets jamais d’indice maximum sur ma peau.
    Je commence l’été toujours à 30 et le fini à 15. Lancaster depuis que je m’achète mes crèmes toute seule (‘jai 35 ans donc ça fait un bout de temps !) son odeur d’été, de … quoi ? jasmin ? soleil ? me fait mourir !! C’est MON incontournable de l’éte, je ne fais jamais sans, no way. Ma trousse à la plage c’est pas touche pour les enfants ! Pour eux par contre je suis hyyyper vigilante indice protection maximum même si comme moi ils ne craignent pas le soleil. De toute façon le bronzage n’est pas forcément lié à l’indice non ? On bronze parfaitement bien avec un indice élevé autrement on crâme et après on pèle et c’est juste moche ….

  • Sujet très intéressant. Oui, comme vous le dîtes Timai, le soleil n’est pas bon pour la peau…
    Ayant une peau très blanche, ma Maman m’a toujours tartiné d’écran total 50 (60 même, puisque ça existait encore) tous les étés, et je l’en remercie.
    Aujourd’hui (à 23 ans) je mets toute l’année, chaque matin, Hydrance d’Avène SPF 20. Et en vacances, ski, mer, ou autres, c’est écran total SPF 50 de chez Avène aussi, que je mélange parfois à l’Hydrance pour plus d’hydratation pour mon visage. Et je bronze de façon uniforme (légèrement, de toute manière je ne peux faire plus, malgré une grand-mère vietnamienne !).
    Je suis heureuse que mes parents pharmaciens, et plutôt ma Maman m’aient transmis ce souci de la protection face au soleil. J’espère que je sentirai la différence dans les années à venir !
    Et j’aime que mon chéri, qui a une peau de roux, ait aussi ce souci de se protéger…!

  • juste un mot pour Clairette : ma grand mère, 88 ans, n’a pas mis de crème solaire avant ses 50 ans, a toujours vécu au bord de la mer, et vraiment, si, on dirait une vieille pomme frippée !!

    Mai, merci pour ce commentaire sur la crème Kiels, j’hésitais à l’essayer…
    en ce moment j’ai un indice 50 « fluide » de chez bioderma quie st très bien pour ma peau de trentenaire boutonneuse (anticomédogène, pas d’effet « voile blanc dans ta face », pas grasse) j’en suis bien contente, le tout pour douze euros je crois…
    pour le corps, j’ai acheté une huile indice 30 de chez bioderma toujours, pas encore testée donc…

  • La +50 de Clarins est mon amie. Elle sent tellement bon le sable que j’en ai racheté pour avoir l’impression d’être en vacances. (Chacune ses trucs pour rester positive)

  • Depuis 2 ans, sur les conseils de ma dermato, je mets la Daylong pour la ville. C’est LA seule protection solaire qui tient 8h. Véridique! Testée, approuvée, elle m’accompagne dès les premiers rayons de soleil. Elle est géniale et tient ses promesses.

  • Le soleil, je m’en méfit, lui est moi on a pas toujours était copain comme cochon (HAHA d’ou viens cette expression?)
    Ados, j’ai fait une réaction allergique sans raison apparente (à part celle de m’être exposé au soleil (avec crème je précise)) j’ai gonflé de la tronche… Roooolala on aurai dit maïté (je n’ai rien contre maïté je trouve juste que c’est un bon exemple du « gonfler de la tronche ») bref c’était sympas, j’ai du m’enduire de biafine encore et encore et encore…
    Ca m’est arrivais une seule fois ce genre de réaction et pourtant peut de temps après je suis parti en voyage en afrique ou le soleil tape quand même bien plus fort!
    Bref depuis l’astre solaire je l’aime mais bon hein, j’ai pas digérer… donc protection! surtout (comme j’aime les défits) que j’ai travailler un temps dans les espaces verts=découverte de la crème vichy spf50 émulsion anti-brillance toucher sec, enrichis en je-ne-sais-quoi de maïs pour éviter de ressembler à une nana qui se baignerai la tronche dans de l’huile.
    Bref depuis que j’ai découvert cette crème je rechigne moins à me protéger et je pense que c’est important.
    J’aimerai réagir également sur l’info:
    nos ancêtres ne se tartiner pas la tronche de crème solaire toute cette avalanche de mis en garde ne servirai telle pas uniquement à mettre du beurre dans les épinards des dérmatos et/ou/ fabriquants de crème.
    Il me semble que de tout temps l’humain c’est proteger du soleil, comme le font encore des tribus (afrique, indonesie, amerique du sud…) en se tartinant le visage d’huile végétale, d’argile et de bien d’autre choses. D’ailleur les animaux aussi se protège du soleil (et des parasites) en se roulant dans la boue.
    Par contre il est sur que les crèmes que nous achetons niveaux composition c’est pas jolie jolie.
    Il y a quelque huile végétale qui offrent une (petite) protection solaire. C’est naturel et c’est toujours ca de pris (bon compromis entre la crème caca et le combo huile plus terre)
    Voila voila ma vie, mes impressions… je devrais faire plus long encore…
    Merci timai pour tout ces sujets intéressants!!

  • J’ai eu une révélation pour ma part, quant à ma relation au Soleil, grâce à une amie Taïwanaise. Elle appliquait quotidiennement et minutieusement sa protection solaire. Elle m’a expliquée les effets néfastes des UV. Comment une peau peut vieillir très vite à cause du Soleil. Comme Timai, j’ai vu par la suite Ô combien ses paroles étaient vraies en observant, et comparant donc, autour de moi la variété des peaux de celles qui s’exposaient, ou non, au Soleil.

    A Taïwan, les filles préfèrent une peau uniforme (c’est-à-dire pas de tâches), la plus claire possible. L’idée c’est d’avoir un teint de porcelaine, un corps de porcelaine. Cela vire parfois à l’excès (comme mettre des crèmes éclaircissantes qui détruisent à long terme la peau) d’ailleurs. Mais ceci est une autre histoire …

    La plupart sortent dehors avec une ombrelle, ce qui est d’un charme suranné qui n’est pas pour me déplaire. J’ai aussi vu des personnes sortir dans la rue avec un masque, des gants, des manches longues et pantalon (+ Chapeau ou/et ombrelle) pour se protéger du Soleil. Souvent c’est parce qu’elles prenaient le scooter et étaient alors exposées en plein Soleil.

    J’ai aussi ressenti quelque chose liée à la « classe ». Un quelque chose comme : « j’ai le teint hâlé car je travaille au Soleil » = classe ouvrière, « j’ai le teint très fin et très clair car j’ai un degré d’éducation me permettant d’avoir accès à des emplois moins exténuants où je suis protégée du Soleil » = la classe moyenne ou supérieure.

    Quoiqu’il en soit, protégez-vous du Soleil car n’oubliez pas que nous avons tous un capital Soleil ! Le cancer de la peau (pour ne pas parler des autres problèmes comme le vieillissement de la peau, les tâches et autres masques de grossesse) cela n’arrive pas qu’aux autres. Et tout cela vient des UV qui sont présent par beau et moins beau temps. D’où l’intérêt de se protéger même quand il fait moche.

  • Je met du 50 mais uniquement quand je vais m’exposer volontairement au soleil dans le jardin…sinon je n’y pense pas.
    Par contre, je vais passer cette année aux produits solaires bio

  • En hiver (enfin disant quand il fait froid et que le ciel est gris-noir) je met toujours une crème hydratante avec un SPF 20-25, je crois que c’est suffisant, et de toute façon avec un temps pareil je préfère les endroits couverts…
    Sinon quand le soleil décide de se pointer l’indice de protection augmente. En ce moment il fait beau, et chaud (bon ça va pas durer par contre…) et j’utilise une crème hydratante-matifiante SPF 50+ de chez Uriage. Elle est soit disant « oif-free », mais je la trouve quand même assez grasse par contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *