Mountain High Enough

hey, vous le savez, la maille c’est ma passion (phrase à psychanalyser de suite). ca se nouer, ca se monte, ca se boucle, tout d’un fil. à l’endroit, à l’envers. c’est tellement beau. Je suis toujours à la recherche d’un pull.

Celui ci, il est écru, il est large, ses manches sont un peu courtes. il tourne.

il a ses défauts, mais…

j’adore m’y… ballader. j’y vois des pistes de ski fraichement damées. des champs de … blanc avant la récolte.

des vallées, des cours d’eau…

des sentiments, des montagnes sculptées à plat.

j’ai trouvé ce pull interminable chez mes chouchous de baruckello. Très belle journée à tutti!!!

ps : encore merci pour vos inscriptions pour l’event Oh My Cream. nous avons été obligées de les clôturer. quel succès! merci! je vais penser à développer des choses pour que l’on se voit d’avantage. xxx

Il y a 3 années / Bouche 19 commentaire(s)

19 commentaire(s)

  • toi tu voyages sur des mailles, moi je fais souvent des connexions avec des saveurs, des senteurs…chacune voyage à sa manière et ça c’est super!

  • Naa mais le pull nounours !!
    J’adôreuh!
    Si tu développes des trucs, ça ne te dirait pas de les faire en province? (Lyon tout çaaaaaa!) ^^

  • J’avais envie de m’inscrire et… j’ai pas osé..
    Pourtant j’ai tellement envie que tu m’apprennes des choses. Alors je dis oui oui oui, mille fois oui pour d’autres évènements !

  • Maille à l’ endroit, maille à l’envers, point de riz, surjet… le Bonheur le soir quand tout le monde est couché au coin de la cheminée…. difficile à comprendre pour certains mais c’est comme ça, NA !!

  • Très joli pull, j’irai voir s’il existe en d’autres couleurs (parce que l’écru me donne une mine d’endive anémique).

    Tes mots me font mieux saisir pourquoi j’ai parfois besoin de tricoter-crocheter – de façon simple, obligatoirement, car je suis réfractaire aux explications techniques, mais un peu obsessionnelle. Le fil, le noeud, la maille, la continuité…
    Me suis éclatée à improviser au crochet un panier (à tricot !!) en gros fil Zpagetti.

  • Oui, tout à fait d’accord, partir d’un fil et tricoter des montagnes, des cours d’eau et des sentiments, c’est trop chouette!!! Vive la maille et le tricot!!!

  • Chère Mai,

    Je me permets de te contacter pour t’annoncer que tu fais partie de mes grandes prêtresses blogueuses. J’ai écrit un article aujourd’hui sur toutes celles qui touchent mon quotidien et dont j’admire le travail sur le web. Je te laisse le soin d’aller visiter ma page si le cœur t’en dit. Merci encore pour ce blog formidable !

    Bisettes

  • Qu’il est beau ce pull, il me fait un peu penser à un Isabel Marant, je trouve celui là moins classique, j’aime beaucoup. Je comprends tout à fait ta manière d’enviager le tricot, j’adore toutes les possibilités que cela offre aussi.

  • j’adore la maille aussi (on dirait une phrase des 90’s qui aurait un tout autre sens)

    j’ai une mini collection de gros pulls comme ça,j’adore m’y lover, me looker en mixant par exemple:
    -un énorme pull à motifs avec un jean very slim et un rouge à lévres rouge,
    -la maille beige avec du jean un peu bleached
    -un pull avec une fermeture eclair dans le dos…il intrigue…..
    -un moucheté so vintage que j’aime porter avec une montre casio 90’s (again)…….

    je pense que ça vient un peu de l’enfance ce sentiment qu’apporte un pull, c’est un objet réconfortant, doux, résistant et fragile à la fois…
    ma mére m’en faisait elle même…olala quand j’y pense j’en avais un avec un gros shtroumph :-)

    ma pullothérapie

    les baruckello sont beaux, de tte façon tout est beau chez Baruckello….

    biz Mai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *