Fragrance of Fluidity

L’autre jour, la directrice de XXX me dit « comment tu les mets tes soins toi? tu trouves pas qu’on est tellement pressées dans nos vies qu’on applique nos soins… beh oui on les applique parce qu’il le faut bien hein, mais alors on les applique si rapidement et avec tellement peu de douceur … c’est pas possible! » Je crois qu’elle a super raison. Chez Khiel’s d’ailleurs, ils vous disent carrément que leur produit Midnight Recovery ne fonctionne pas si tu le poses normalement, il faut carrément poser le produit par petites pressions avec les paumes de la main. T’es obligé de prendre ton temps. et rien que ça c’est pas mal.

De mon côté, je me masse beaucoup le soir avec mon huile démaq. Mais parfois, je suis tellement pressée. tellement fatiguée. Je me surprends à masser très fort et vite, comme en accéléré de type « AAAH MOI LE LIT DANS MOINS DE 3MIN ». hahahah, ça ressemble d’avantage à de la friction/claque/détirement etc. et ça N’EST PAS BON! N’est carrément un contre-sens. Le soin pour moi doit 1/ faire du bien à peau (pas le contraire) 2/ te reconnecter avec toi-même. Vous n’êtes pas d’accord?

Ma mère me dit qu’il faut chercher la fluidité en toute chose. la vie, ça doit ressembler à une rivière qui coule. sans obstacle ni précipitation. elle coule. tout simplement.

Alors j’essaie parfois de ne pas être pressée. Et le lit, il me verra 10 minutes plus tard. épicétout comme dirait un copain! L’autre soir, au lieu de ranger la cuisine, je me suis même allumée cette merveilleuse bougie de chez Diptyque. Le 34 réunit les odeurs si spécifiques à la boutique historique de Saint Germain. je trouve ça tellement beau de créer une bougie qui sent …un lieu. il faudrait lancer une marque qui ferait que ça : recréer des odeurs de lieux qui nous sont chers. mais je m’égare. Donc j’allume mon 34, dans son joli pot de biscuit blanc, et ça fait … ssshhhhhh. merveille. et je regarde mes plantes. le soleil infuse ses derniers rayons par la fenêtre. Tout est fluide et parfumé autour de moi. Et … c’est bien.

Il y a 4 années / Bouche 25 commentaire(s)

25 commentaire(s)

  • Finalement, peut-etre qu’effectivement, la vie n’est que question de traverser les choses, les evenements de facon fluide, d’accepter, de prendre un peu le temps. Elle a raison ta Maman !
    Ces deux prochains jours, je vais bosser chez moi, je suis sur les rotules, j’ai besoin de me retrouver un peu. Et je crois que ca va aussi passer par un peu de temps pour moi, une bougie allumee, un peu de cocooning et des massages. Pour fluidifier une periode trop dense.
    Merci, Timai, encore une fois !

  • je pense que c’est surtout une question de présence à l’instant présent et à soi, plutôt que une question de temps, pour arriver à la fluidité dont parle ta maman.
    Présence à soi et lenteur ne sont pas forcément liées.
    En ce qui me concerne la vie quotidienne fait que c’est pas réaliste de prendre toujours autant de temps que je voudrais pour certaines choses, par contre être vraiment présente à ce que je fait quand je le fais change la qualité de l’expérience, même si c’est juste 3 minutes

  • Article très intéressant et joliment écrit, je suis d’accord avec ta maman =)
    Je suis contente d’ailleurs parce que là je fais une cure Dr.Hauschka et je DOIS prendre le temps et faire certains mouvements avec la crème purifiante pour nettoyer, avec la cure 01 pour peaux de moins de 25 ans à tapoter, puis mettre ma crème de jour à la mélisse,… C’est agréable de prendre le temps pour soi, puis le fait d’avoir un petit rituel me donne l’impression d’être une femme d’une autre époque, elle ne faisait pas les choses à la va-vite elles! Mon rêve serait d’avoir une coiffeuse, de mettre une musique que j’aime, une bougie qui me transporte et prendre du temps pour moi ^_^

  • N’est bon tout ça! Prendre soin de soi, c’est prendre le temps. Il y a un soin bio pour nettoyer le visage qu’il faut travailler sur la peau par pressions-ventouses des mains (sans frotter!) c’est la Crème Purifiante Dr.Hauschka, et la manière dont elle s’utilise force à une grande douceur! :)

  • J’ai trouvé le site finalement :
    http://france.thescentofdeparture.com/

    Pour l’odeur de Paris :
    CDG – Paris
    Tête: Bergamote, Orange, Citron, Vert de feuilles
    Coeur: Muguet, rose, cyclamen, Fleurs d’eau, Fleurs blanches
    Fond: Muscs blancs , Poudre de riz, Bois blond

    À l’aube dans le jardin des Tuileries, la douceur de l’air est pleine du parfum envoutant des feurs blanches et des notes acides des feuilles froissées. Dans la douceur d’un premier rayon de soleil, vous marchez sans bruit sous les citronniers en suivant la piste embaumée de la roseraie. Votre regard se pose sur le palais du Louvre scintillant sous le soleil matinal, dans votre dos s’ouvre la perspective des Champs Elysées, toute la magie de Paris.

  • Tout cela me trasmet du relax et de l’apaisement. je penserai à ça, ce soir, en me démaquillant (moi aussi je le fais parfois trop en vitesse). merci!

    • merci!
      @Sophie, oui tu as raison, c’est d’être présente à soi qui compte surtout. c’est ce dont je parle quand je dis « reconnecter ». parfois on ne peut pas prendre du temps, mais simplement parfois on le peut et faut s’en saisir comme d’une chance! soyons toutes présentes!

  • Moi je prends depuis 5 ans maintenant chaque jour 1h pour me reconnecter à moi via une pratique personnelle le Reiki.
    Oui prendre le temps, arrêter de courir et s’écouter je suis sur que la peau dirait caresse moi et pas étrille moi ..
    Sinon les odeurs tout un poème
    La marque Hauscka a aussi un protocole pour appliquer un soin

  • Oui chercher à être présent à ce qu’on est en train de faire est important.
    Depuis que j’investis dans les produits Shuemura je tente d’être à chaque fois consciente du moment où je les applique. Parce que ces produits sont de haute qualité et donc chers, parce que c’est encore meilleur pour la peau chaque fois que l’on pose tapote ou masse (merci Timaî!) en le faisant avec douceur et respect. Et meilleur pour le moral!
    Je reconnais qu’il m’arrive encore de faire vite en cas de fatigue mais de moins en moins. Car on prend goût à se faire du bien: n’est bon ça!
    Je remercie vivement au passage une sophrologue et accompagnatrice en sorties raquettes et randonnées de Brides les Bains pour tous ses conseils zen et qui nous apprend entre autres à « être dans nos pieds ». Un grand moment! Et qui dure même revenue en ville.
    En fait Timaî tout cela c’est être dans l’instant, habiter le présent, non? Et l’image de ta maman, la rivière qui coule , est sublime et agréable.
    Tes jolies plantes et cette bougie y participe avec beauté.
    Merci Timaî!

  • Ce que tu dis me parle beaucoup, j’ai l’impression d’être en course permanente, d’une c’est épuisant, de deux c’est frustrant. mais je n’ai pas encore trouve le mode d’emploi pour mettre en pause. « Cela me fait aussi penser à une citation à laquelle que mon père, amateur de Zen, revient souvent.
    Ici et maintenant, notion clef; l’important est le présent. La plupart d’entre nous avons tendance à penser anxieusement au passé ou à l’avenir, au lieu d’être complètement attentif à nos actes, paroles, pensées du moment. Il convient d’être complètement présent dans chaque geste. « 

  • C’est vrai que Dr Hauschka ont des protocoles de soin qui s’inspire du drainage lymphatique des mouvements très légers de l’intérieur du visage vers l’extérieur, tout en douceur, lors de leur soins visage la phase de relaxation: « le modelage » se fait avec des pinceaux… C’est douuux :) C’est réellement une marque à découvrir, la peau en redemande …!

    Mais aussi; merci pour ce blog, une parenthèse de poésie, c’est écrit comme si c’était parlé, c’est simple, bien dit et touchant…
    Tout semble bien choisi: les photos, les vidéos et les musiques qui les accompagnent et en même temps c’est là, tellement spontané.
    Alors un grand MERCI pour ces belles choses partagées.
    Je souris à chaque article….. « et ça c’est super » :)

  • Merci pour ce moment :) au fur et à mesure que je lisais je respirais davantage « en conscience »! Je sais ça depuis longtemps pourtant (vive la famille développement personnel^^) Mais chaque piqûre de rappel est nécessaire, c’est fou comme on oublie vite. Alors encore merci!

  • Je ne le dirais jamais assez . Ou l’ai je déjà dit ?
    Ce blog est une petite merveille de fraicheur qui me donne envie de m’occuper de moi .
    Et dans nos vies bien occupées on a tendance à l’oublier un peu trop souvent !
    Donc merci pour ce petit rappel qui pour ma part tombe à poInt nommé :-)

  • Oui ta maman a raison, c’est une jolie phrase. Je me masse mon visage chaque soir, ça ne prend pas tant de temps finalement, mais c’est un moment de détente même fatiguée en fait ça requinque, c’est un moment pour moi et se masser comme ça, ça a quelque chose de sensuel et ça donne ce « glow » que tout le monde recherche. Ce livre c’est un peu ma bible du soin du visage http://www.amazon.com/The-Japanese-Skincare-Revolution-Beautiful/dp/4770030835

  • En tout cas, tes plantes semblent apprécier leur logis et l’atmosphère qui s’en dégage. Et ça, c’est tout bon! A quand un beauty portrait avec ta maman? Tu nous parles souvent d’elle, on a envie de connaitre ses rituels beauté.

  • Notre peau nous le rend bien en plus quand on en prend soin avec douceur ! Je vois les résultats en moins de 3 jours! C’est fou.

    Je suis d’accord avec Clara. Une coiffeuse est l’idéal! S’asseoir, en musique et s’occuper de soi. Petite je me vois à la coiffeuse de ma grand mère avec Dalida en fond et je tapotais sa houpette de poudre 😉

  • Ce qui est pénible c’est toujours de faire 36 choses en même temps, c’est devenu tellement une habitude qu’il faut un effort pour se dire je fais une chose après l’autre et je suis totalement à ce que je fais. Surtout quand il s’agit de faire des choses pour soi. J’ai l’impression aussi de survoler le présent de me projeter sans cesse vers les jours/mois à venir, déformation professionnelle sans doute mais quand même, alors mentalement je me recadre pour être plus calme, plus lente et prendre conscience de l’instant présent.

  • tu as tellement raison! Ce matin, j’ai crié sur les enfants comme ils sont d’une lenteur le matin pour se préparer pour aller à l’école, puis on était quand même en retard, ce qui m’a mise en retard pour le boulot, puis j’en pouvais plus de tout le temps courir et être en retard alors j’ai décidé d’appeler le bureau, poser ma journée et aller chez le coiffeur! Décider soi-même d’arrêter le temps, c’est si bon! Là, je suis à la maison, en train de me faire une soupe pour midi et vais aller chercher les petits à l’école cet après-midi, leur faire la surprise, pas garderie de ce soir, bref, une journée de glandouille complète! C’est con parfois, on a une vie de fous et on se laisse emporter dans le tourbillon sans se rendre compte qu’on peut se dire tout simplement « Stop! » pour mieux en profiter!bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *