White is Wrong

Yo!

Quelqu’un me posait une question hier et je me disais que ça vaudrait le coup d’y répondre plus largement. Ici même. Genre now ;P

Après un post’uto sur le mariage, il faut que je vous dise … Le Blanc … C’est très moche!

On s’entend, pas en tant que couleur, surtout sur une belle robe de soie, non, je parle du pigment maquillant.

Je continue en fait à répondre à la question du « comment choisir sa couleur/comment faire en sorte qu’elle m’aille bien? ». On avait commencé à y répondre dans LightBliss (pour celles qui n’ont pas révisé, hahaha, il faut d’abord choisir sa couleur en lumière du jour… Wokay?!); et bien la 2e chose à retenir est de prendre des teintes SANS BLANC.

Mais pourquoi pas donc?
1/ Parce que le blanc, est certes clair, mais il est surtout très TERNE. Le blanc est un pigment qui éteint la lumière et aplatît les couleurs auxquelles on le mélange. C’est un parfait tue-l’éclat.
C’est mon prof de sérigraphie qui me l’avait fait remarquer sur l’un de mes travaux :
« c’est quoi ce bleu layette?!
– bah je voulais un bleu ciel
– il est surtout ringos ton bleu. Utilise la blancheur de ta page et un bleu saturé mais appliqué en transparence par dessus »
Alors effectivement le résultat n’avait rien à voir car le bleu pour autant qu’il était clair, restait vibrant, vivant. La différence entre de la gouache et de l’aquarelle. Vous me suivez? C’est pour cela que j’aime le fluid embellisseur. Il n’y a pas de blanc dedans. C’est pour cela que je ne porte pas de fond de teint sur la totalité du visage. Nous en parlions encore en réunion avec le directeur de la communication scientifique de la marque xxx (je peux vraiment pas vous dire), aucun fond de teint ne sait recréer la luminosité d’une peau parfaite. ‘tension, je ne dis pas que le fdt c’est mal mais toutes les femmes n’en n’ont pas réellement besoin sur tout le visage. Pour beaucoup, il suffit de masquer quelques éléments pour que tout le teint paraisse resplendissant. (et là je répond à nombre d’entre vous sur le pourquoi de mon joli teint= j’utilise la luminosité naturelle de la peau et camoufle les parties qui n’en n’ont pas/plus). Finalement sur du teint, les teintes denses (je pense aux blushs, enlumineurs, tint) se révèlent de très bonnes alliées.

C’est là, seulement, que j’en arrive là:
2/ bah oui parce que les teintes qui paraissent denses sont souvent transparentes. Le blanc c’est OPAQUE. Qui dit opaque, dit effet plâtre. Et ON N’EST PAS LA POUR RAVALER DES FAÇADES!!!! On pourrait continuer sur le teint mais n’en faisons rien. Avoir du blanc dans votre OAP ou votre RAL, présente le risque de couvrir la peau en dessous, et donc de créer des fausses notes avec le reste du visage. Alors un beige terne ET pas raccord sur la bouche, j’interdis quiconque d’appeler ça un Nude!

Pour rappel, la question à laquelle nous continuons de répondre est celle du bon choix de teinte. Si tu prends une teinte sans pigment blanc, qu’elle est transparente, la couleur de ta peau transparait en dessous, comme ma page sous la sérigraphie. Ce que l’on voit au final est donc un mélange de ta carnation et de la teinte appliquée. Pas de fausse note possible. BANCO!!

J’en profite pour faire mon « ACTIVISTE »: aucun(e) d’entre vous n’a la peau blanche, comparez simplement avec la première feuille A4 qui vous passe sous la main. La clarté de la peau vient d’une faible quantité de mélanine et non de la présence d’un pigment blanc. Donc c’est pas parce que la teinte du makeup est blanchie qu’elle vous ressemble d’avantage. Quant aux peaux foncées, une once de blanc et l’on devient… Gris! Parfait!
Je continuerai une autre fois sur ce caractère activiste. Il y a beaucoup de choses à dire sur le lien entre blanc et beauté non? (cf la photo)

Alors faut-il toujours éviter le blanc? Évidemment non. Dans les gâteaux par exemple…. HAhAHaaaa!
Nan, je rigole, disons que c tres beau en photo, ou si vous êtes actrice de Kabuki… Mais dans la vie, je le conseille d’abord en effet (nacres), en touche (et encore dans les cheveux). Vous pourrez lorsque vous serez à l’aise utiliser des bons gros pastels ou du fuchsia blanchi (=fluos mais ce sera une autre étape, celle sûrement ou vous ne vous poserez plus la question du « bien aller ».

Ahhh pfff, c’était superLong non?

Plein de bisous!

Il y a 5 années / Bouche 24 commentaire(s)

24 commentaire(s)

  • Waouh,j’ai l’impression d’avoir pris un cours en condensé….
    je dois t’avouer : je crois ne pas avoir tout saisis (je vais te relire,ça va m’aider :-)
    c’est l’opacité qui gâche tout,c’est ça?le blanc qui sature la lumiére,en matiére de maquillage?

    ces explications me font tout de même réfléchir à un produit en particulier: la bb cream qui ‘blanchit’ un peu la peau en l’uniformisant,bien ou pas bien alors ?je demande ça parce que j’hésite entre le face fabric armani et la bb cream…..

    le maquillage s’est plus subtil qu’il n’y parait,une teinte pas approprié et c’est la cata niveau lumiére…or c’est ce que l’on recherche toutes!

    merci à toi de faire la lumiére sur toutes ces couleurs !!moi je suis ‘claire ‘ (et non blanche comme une A4 :-) )de peau et c’est avec le doré que j’ai un blem….

  • je me marre toute seule en lisant ça… Je suis fan de toi (oui, oui, rien que ça) et du teint en transparence… mais je ne sais pas ce qui m’a pris le jour ou j’ai acheté le « graal » de ma meilleure copine (les filles ultra belles, on a l’impression qu’en les copiant on va leur piquer de leur aura^^) c’est à dire « le blanc » de chanel. C’est liquide. C’est transparent. Sur la peau de la main c’est beau. Mais sur moi… weouw. Je pensais être la seule à pas réagir correctement à cette couleur « hyper classe »… Finalement je suis tellement dépitée que je l’ai quand même utilisé en touches « lumière » mais même comme ça, sur moi, c’est moche. J’ai pas pu jeter ce pot parce qu’il m’a couté les yeux de ta tête de la peau des fesses, mais j’ai abdiqué… ça va pourtant à certaines…

  • j’adore l’idée, le blanc c’est mal , la feuille A4, ouais on est plutôt rose, orange, jeune , marron , noir , ou taché , zebré ou pigmenté….Personne n’est blanc , c’est bon ça

  • Hahaha, ah oui que de bonnes questions! Peut être que je m’étendrai sur un 2e post… Mais brièvement :
    @ Hadda: tu vois la présence de blanc lorsque justement la teinte laisse une trace opaque et terne a l’application. Qd tu seras exercée, tu la repèreras tout de suite, en masse, av appli.
    @ la marie : c toi qui me fait rire! J’aime pas le blanc de Chanel. Mais comme tout, ca peut aller a certaines femmes!
    @ Jessica : « doudafait »!
    @ lili-espiègle : explication complexe. Disons 1/ que les industriels n’ont pas reçu les enseignements de mon prof de sérigraphie! Bah oui c bête mais très peu d’industriels ont eu des cours une pratique artistique 2/ la beauté a longtemps ete pensée … « blanche » et la pâleur de la peau a ete relayée/recrée par des poudres de riz etc. Blanches. Or ce qui est beau dans les peaux dites « blanches », c’est la clarté, l’eclat, pas la blancheur. On a confondu couleur et effet. Bon et puis plein de trucs inconscients et politiques aussi! 😀
    @thesandrab : t’as tout compris!
    @kedi : bah en fait, toutes les teintes peuvent t’aller. Tout dépend de l’EFFET voulu. Comme en Plus c’est un produit « lumière » ca va pallier a ton manque (perçu) d’éclat! Bon choix!

  • Oh chouette, tu pratiques la sérigraphie ? C’est super, j’adore, je surkiffe, j’aime me battre avec l’insoleuse et l’odeur des encres… Et oui le blanc ça rend tout opaque et pas joli joli. Et pareil sur les ongles, je trouve que c’est une couleur affreuse, au collège il m’arrivait en perm’ (ouais la perm quoi) de me colorer les ongles au tipex, ben ça fait pareil le vernis blanc !

    J’adore ton blog ! <3

  • C’est super intéressant, j’avais pas du tout perçu jusque là que le blanc avait cet effet !

    As-tu une solution pour maquiller en transparence le teint s’il y a des taches pigmentaires diffuses sur tout le visage ?

    Parce que c’est mon cas et à part du correcteur et du fond de teint sur tout le visage, j’arrive pas à faire …

  • Merci pour cet article génial.
    Je crois que je m’aime en dame blanche, sauf qu’en te lisant je réalise que je suis peut être plutôt une dame grise. C’est bête mais j’ai beaucoup de mal à prendre du recul sur moi même. Genre je m’aime avec un truc mais c’est peut être juste moche. Est ce que je suis la seule à avoir ce problème ? niveau fringues je me connais mais make up… ben plus si sure :)

  • Mais heu Timai, comment tu fais pour savoir s’il y a du blanc dans le fond de teint? Ya pas la recette ou la liste des ingrédients!
    Tu vas chez M.a.c et tu demandes à la vendeuse « Bonjour! Je voudrais un fond de teint sans blanc! » ?
    (et non pas un « semblant de fond de teint ». Mouahahah)
    Non, sérieusement, comment peut-on savoir?
    J’ai bientôt plus de fdt et j’en aurais besoin pour Septembre-octobre, c’est pour ça, j’anticiiiipe…

    Merci!
    Bises
    C.

  • Haha ! Moi aussi Marie75anne, j’ai ce problème. Genre le jour où je sors du classique teint-mascara, j’ose le rouge à lèvre flashy ou la couleur de ouf sur les yeux, je m’aime, je m’adore, je msurkiffe et puis…… je sors de chez moi. Et là, GROS DOUTE. Est-ce que j’ai pas l’air d’une pouffe qui veut se maquiller mais qui ne sait pas faire et en plus ne sait pas ce qui lui va ?

  • Quel sens de l’argumentation! ça me rappelle vaguement quelqu’un…
    En tout cas tu m’as convaincue! 😉 En maquillage, je n’ai jamais pu m’empêcher de comparer le blanc à du plâtre… Un peu comme l’abus de botox, ça fixe les traits et fige le visage.
    D’ailleurs ici (au Vietnam), l’idéal de beauté (autant pour les femmes que les hommes) c’est la peau blanche. En journée, les femmes se couvrent le corps entièrement (masques, foulards, manches longues, gants, chaussettes) pour éviter de bronzer. A la plage, elles se baignent en tee-shirt et pantalon, uniquement en fin d’après-midi quand le soleil est au plus bas. C’est le monde à l’envers pour moi, petite française fraîchement débarquée sous le soleil et qui rêverait d’avoir une belle peau dorée…
    Bref, tout ça pour dire qu’ici, les femmes qui se maquillent n’utilisent pas de fond de teint coloré, mais directement de la poudre blanche qu’elles appliquent sur leur visage en plusieurs couches. Evidemment, la couleur naturelle de leur peau continue de transparaître et cela leur fait une sorte de teint gris plutôt prononcé… A chaque fois que je croise l’une de ces femmes, cela me fait penser aux occidentales qui, à force de rayons UV, elles, ont carrément la peau orange…

    Voilà, tout ça pour dire que la nature est bien mieux faite qu’on a tendance à le croire et qu’au lieu de vouloir toujours la modifier ou la dissimuler, on devrait plutôt apprendre à l’aimer et la mettre en valeur… (exactement comme tu le fais!)

    Ok, c’est un peu cucu tout ça. Mais quand même…

  • Coucou les ieuf!
    @ alice: j’eus pratiqué! J’en reparlais la semaine dernière avec un ancien des arts deco, retrouve a un … Mariage (décidément), et on de disait que ça ns manquait trop la sérigraphie (pas le tipex)
    @ zaz : question très intéressante! Tout dépend de ce que tu as/accepte de toi. On va bientôt parler de quelqu’un qui a des taches de rousseur… Peut etre cela t’intéressera-t-il… L’idée c’est de trouver ton juste équilibre entre l’unification et l’eclat. Va voir par ex ce que fait Sigrid e mixant les textures couvrantes et transparentes. Tu peux aussi le faire en plusieurs étapes: correcteur, puis fdt (type
    Nude de chez Dior), puis enlumineur. Voir aussi si les bases comme croyiez shu uemura te conviennent avant tout ça. O va reparler de tout ça. Promis!
    @marie75Anne et jojoe : hahaha! L’idée, ici, c’est qu’on va toujours vers son désir! Si ça vous plait de sortir le blanc, le
    Rouge, le … Tout ce que vous désirez! Eh bien vous serez toujours (un peu) belle avec! C’est comme le vêtement, j’entendais ça
    L’autre jour (mais qui a dit ça?!): « You Will always look Good if
    You feel Good. » prenez confiance les meuffes (et mettez peu de blanc… Hahahaha!!!’)
    @ Penelope: ah oui le sens de l’argumentation…hum hum Tu as raison : aimons nous! On en parlait Pour le cheveux (suite au post sur Rira) Les peaux blanches sont tellement belles, pourquoi les transformer en peau de homard trop cuit ? et les peaux dorées sont faites le soleil, pas pour etre grisées au talc! Raf… La trop grande force de l’esprit! Respectons notre nature!
    Plein de bises

  • Moi j’apprends des tonnes de trucs ici, en plus j’utilise un fard à paupière blanc nacré, alors maintenant je doute d’un coup, je crois que je vais investir dans un fluide embellisseur et vais essayer ta méthode par petites touches. Sinon une question l’huile grenade de Weleda s’utilise comment car j’adore les produits de cette marque ? Merci encore et quelle bonne idée ton blog !

  • Bonjour timaï, je lis ton blog depuis le début et je l’apprécie de plus en plus. Moi qui ne me maquille vraiment pas souvent mais le plaisir vient et surtout la transparence donc l’envie aussi.
    Je me pose pas mal de question sur ce fluide embellisseur. J’ai une peau atopique (eczéma) et quand l’envie m’en prend j’utilise un fond de teint puppa pour unifier mon teint (en transparence;=) maintenant). Sauf que en milieu de journée ca tire, ca coince et ma peau devient un véritable enfer, du coup je ne me maquille jamais 2 jours de suite… peut être le fluide embellisseur ? Qu’en penses-tu ? merci de ta réponse et je continue à te lire. Merci pour tout !

  • Y’a rien à faire.. à chaque fois que je lis ton conseil, je tique…

    Choisir sa couleur à la lumière du jour, certes.. mais les magasins de plein air, moi, je ne connais pas… quant à sortir d’un point de vente avec le produit pour tester à la vraie lumière, ça me parait compliqué :-)

  • Ce post m’a fait un choc, renversée par une logique enfantine. Et je faisais tout à l’envers ! Obstinée dans ma couche de fond de teint liquide, bien étalée mais trop compacte finalement, j’apprends de plus en plus, avec ton blog, à me « dé-maquiller », non pas à me démaquiller, mais à lâcher du lest sur le maquillage surtout sur le fond de teint. Et cette démonstration est implacable ! Très pâle de teint, je cherche à mettre en valeur cette lumière, par contrastes (rouge vif, eye liner..), mais je me trompais par le font de teint, qui finalement venait platrer, plastifier le visage. Maintenant, je ne mets plus mon fdt sur tout le visage, et mon mec m’a dit « c’est fou, j’ai l’impression de te voir! » J’assume un peu plus mes quelques imperfections et rougeurs, je me sens plus naturelle, et même un peu plus libre ! Je ne sais pas si l’un est la cause de l’autre, mais j’ai une autre approche du maquillage désormais, moins « fond de teint multicouches : ok : ça y’est je suis armée pour le monde extérieur! Goooo!! ».
    J’aime énormément ton approche du maquillage sous l’angle de la peinture, de la synthèse des couleurs, c’est vraiment original et tellement juste, cela redonne au maquillage sa vraie fonction, sa vraie valeur, la sublimation, et non le camouflage ! Ce mot, sublimation, est très important, et tu sais le mettre à l’honneur.

    Maeva, 23 ans, Nice

  • ça me rappelle mes cours d’histoire de l’art du premier semestre. Les impressionnistes (et j’ai « Impression Soleil levant » en tête) n’ont pas pour ambition de recréer la teinte qu’il voient mais bien l’effet que produit la lumière sur l’oeil afin de retrouver la sensation de cette couleur. C’est exactement même chose ici, sauf que la toile, c’est notre visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *